ACTUALITÉSINTERNATIONAL

Face à l’Ethiopie : Le Soudan dément avoir soutenu les forces tigréennes

C’est une information pu­bliée, le 9 décembre, par la télévision officielle éthiopienne, Fana, qui a suscité la levée de boucliers de Khartoum. Le Soudan y est accusé d’avoir soutenu les forces tigréennes, notamment en les accueillant sur son sol et en les entraînant.

Khartoum dément formellement ces accusations dans un communiqué diffusé par son ministère des Affaires étrangères. Le Soudan se dit «stupéfait» et dénonce des «allégations arbitraires», «fausses et sans fondement». Khartoum réaffirme son attachement au principe de non-ingérence dans les affaires d’un pays voisin.

Les passes d’armes entre l’Ethiopie et le Soudan concernant leur frontière commune -et disputée- sont fréquentes. Fin novembre, l’Armée soudanaise avait accusé Addis-Abeba d’y avoir tué six de ses soldats. Ce que l’Ethiopie avait à son tour démenti.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page