ACTUALITÉSCOLLECTIVITES TERRITORIALESSOCIETE / FAITS DIVERS

Faiblesse de l’électrification, chômage et précarité des femmes, absence d’ambulance : le ras le bol du mouvement « Patar du futur »

En cette fin d’année les responsables du mouvement Patar du futur ont tenu un point de presse au marché central de la commune pour dénoncer les nombreux manquements qui rendent la vie difficile à Patar Sine dans le département de Fatick. Selon Modou Faye le président du mouvement le mal de Patar est « l’œuvre de la politique politicienne et désormais une jeunesse consciente est debout pour dénoncer toutes les injustices ».

La marche improvisée avant la rencontre avec des pancartes dénonçant les manquements de la commune de Patar avant le face à face avec les journalistes a connu une petite foule avec la coïncidence avec le jour du marché hebdomadaire.
« La commune de Patar Sine avec plus de 22000 âmes va mal et très mal d’ailleurs pour plusieurs raisons. Comment pouvons-nous comprendre qu’une commune de plus de 22 villages et hameaux avec quatre postes de santé et des cases de santé est toujours sans une seule ambulance. Il est difficile de se soigner dans notre commune » s’est désolé Modou Faye.
Poursuivant dans son récit il ajoute « les populations sont désemparées et tristes. La commune est écartée injustement de la route pourtant programmée de Keur Martin -Wakhal Diamm jusqu’à Diourbel . Comment pouvons-nous qualifier ce fait ? Nous sommes debout et déterminés pour mettre au terme à toutes ces injustices. Nous sommes nés et grandi dans cette localité. Désormais une jeunesse consciente et debout pour mettre en terme à tout cela. Nous sommes redevables à notre commune et l’inégalité et l’iniquité réservée à notre commune est une injustice manifeste et notoire. Nous allons mettre fin à cette situation » peste Modou Faye.
Si rien n’est fait d’ici la campagne électorale, le mouvement Patar du futur qui vient de naître avertit « nous n’allons pas permettre à aucun responsable politique de fouler notre localité. Nous sommes déterminés à défendre notre commune. Nous ne sommes pas un bétail électoral à la solde des politiciens véreux adeptes de la politique politicienne. Ça suffit » conclut le président du mouvement Patar du Futur .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page