ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

FATICK : Abdoulaye DIAGNE remet une ambulance médicalisée à la commune de NDIOB et plaide pour la cause de son arrondissement

Le jeune député a remis ce week-end une ambulance médicalisée au poste de santé de Ndiob sa localité natale. L’occasion a été saisie pour lui de se désoler du manque d’ambulances dans toute l’arrondissement, du faible taux d’électrification. Il a également lancé un appel à tous les responsables politiques des cinq communes pour relever le défi de l’émergence de cet arrondissement du département de Fatick.  
Pour cette après midi de solidarité, le député de l’alliance pour la république a réussi à mobiliser une masse compacte à l’allure d’un meeting politique en période de campagne électorale . « Le parlementaire ne peut pas construire une école ni d’hôpital mais sa responsabilité est d’être proche de la population et de plaider leur cause. En constatant qu’au niveau de l’arrondissement de Ndiob il n’y a que trois ambulances fonctionnelles, le sous préfet m’a confirmé incapable de dénombrer le nombre important d’évacuations journalières. Étant sensible aux pires difficultés des populations je me suis rapproché de Doudou Ka ministre des transports aériens  et du développement des infrastructures aéroportuaires qui nous a gracieusement offert cette ambulance médicalisée d’une valeur de 22 millions de Fca pour la population de Ndiob  » a informé Abdoulaye Diagne.
Au cours de cette cérémonie très appréciée par les populations venues de tous les coins de la commune, le jeune parlementaire a plaidé pour l’arrondissement de Ndiob qui regroupe cinq grandes communes que sont Ndiob,Diakhao,Diaoulé, Mbéllacadiao et Thiaré Ndialgui . «  Aujourd’hui on ne peut pas développer une localité sans l’électrification. C’est une condition essentielle. Aujourd’hui, les élèves, les personnels sanitaires, les téléphones ont besoin de l’électricité. Pour être dans la modernisation nos localités ont besoin d’être éclairées » soutient il.
Autre doléance soulevée par le député très adulé par la jeunesse demeure l’accès universel à l’eau « Beaucoup de villages de l’arrondissement manquent d’eau. Il faudra que nous travaillons dans ce sens afin d’insérer les jeunes et les femmes dans les mécanismes d’emploi mis en place par le président de la république Macky Sall ».
Toujours dans sa vision d’émergence de l’arrondissement de Ndiob, Abdoulaye Diagne est favorable à une intercommunalisation .  « Elle va nous permettre d’identifier les secteurs prioritaires auxquels nous devons développer en faisant les démarches nécessaires pour atténuer les souffrances des populations malgré tous les efforts du gouvernement. Il est urgent pour que nous ayons cette solidarité, cette unité entre les fils et filles de l’arrondissement de Ndiob et du département de Fatick ».
Abordant l’aspect politique , Abdoulaye Diagne s’est dit désolé de l’échec du lancement de la vente de cartes de l’alliance de la république saboté par la jeunesse . Ansi pour se rattraper, il a fallu une rencontre délocalisée à Dakar  « Nous avons fait le constat et c’est la vérité aussi. Nous avons fait l’état des lieux de la vente dans toute l’étendue du territoire national et nous avons constaté beaucoup de problèmes dans beaucoup de départements dues à la frustration des militants. Les dispositions sont prises et dans un futur proche les opérations de vente se feront convenablement comme nous l’aurions souhaité pour attendre notre objectif d’un million cinq cents milles cartes. C’était un problème interne et pas uniquement à Fatick et que nous avons résolu ».
Au cours de cette soirée solidaire, le député Abdoulaye Diagne a également remis un moulin à mil aux femmes du village de Thiakleme et un important lot de matériel sanitaire aux structures sanitaires de l’arrondissement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page