ACTUALITÉSJUSTICE - TRIBUNAUX - POLICE

FATICK – Affaire de l’incendie de la mairie de Djirnda: Le candidat malheureux Lamine Ndiaye écope de 2 ans de prison dont 1 mois ferme

Le candidat malheureux aux élections locales du janvier 2022 dans la commune de Djirnda, Lamine Ndiaye est condamné à 2 ans de prison dont 1 mois ferme suite aux manifestations entrainant le saccage des locaux de la mairie lors de l’installation du maire réélu Badara Diome.

Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires des élections locales passées , le sieur Lamine Ndiaye, avait déposé un recours pour contester la victoire de son adversaire, Badara Diome. Ainsi après ce recours les autorités administratives avait pris l’initiative d’installer M. Diome en attendant les résultats dudit recours. Mais frustré, Lamine Ndiaye s’était  oppose à cette installation. Et a travers messages  vocaux WhatsApp, M. Ndiaye avait donné des instructions à ses partisans de se rassembler au débarcadère pour barrer la route au sous-préfet et au nouvel élu.

Ainsi, des affrontements ont eu lieu entre les alliés de Lamine Ndiaye et les forces de l’ordre. C’est après que les gendarmes avaient réussi à calmer les ardeurs, pour permettre aux autorités de procéder à l’installation. Cependant dans la nuit les partisans de Lamine Ndiaye étaient  retournés à la mairie et avaient brulé les documents administratifs, le drapeau national entres autres.

Durant ces manifestations plus de 15 personnes ont été arrêtées et déférées au parquet de Fatick. A l’issue du jugement, Lamine Ndiaye le responsable politique poursuivi pour destruction et dégradation de biens est condamné à 2 ans de prison dont 1 mois ferme, Ses autres acolytes écopent de 10 jours.  Doudou Sathie, Omar Thior sont relaxé par le juge du tribunal de Grande Instance de Fatick Maitre Modou Fall.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page