EDUCATION

FATICK : « D-Brouy Jeuness » réhabilite un bloc entier au CEM KHAR NDOFFENE DIOUF

L’association Française « D-Brouy Jeuness » a réhabilité un bloc de 4 classes et une surveillance au collège d’enseignement moyen khar ndoffène DIOUF de la commune de Fatick. L’un des plus grands CEM de la région a déjà réceptionné ce matin les classes entièrement rénovées par l’association .

Depuis ces dernières années le CEM Khar Ndoffène est confronté aux vieillissement de ses locaux et à un déficit de tables-bancs. Cette école de plus de 1000 élèves commence à changer de visage . L’association humanitaire « D-Brouy Jeuness » après avoir été reçue en grande pompe la semaine dernière a débloqué immédiatement une enveloppe d’ 1 320 000 fcfa pour la réhabilitation complète du bâtiment C de l’établissement.

 » Nous sommes très heureux de notre séjour à Fatick mais également satisfaits à l’amélioration des conditions des enseignements apprentissages des élèves et professeurs de cet établissement scolaire » a déclaré Madame Ihadjadene FAÏZA la cheffe de projet de l’association. Dans la foulée , elle a annoncé une autre enveloppe pour l’achat de tables-bancs.

« Ce qui nous réunit aujourd’hui est très important à plus d’un titre car visant à offrir à nos enfants de meilleures conditions d’études. Ce geste de solidarité va à coup sûr améliorer sensiblement les conditions et la qualité des enseignements dispensés » s »est réjouit Madame Ramatoulaye DIEME la présidente de l’association des parents d’élèves (APE). Poursuivant , elle ajoute « à nos jours l’école a connu un chamboulement avec la cession d’une importante partie de nos salles spécialisées au centre régional d’enseignement technique. Nous avons fait plusieurs démarches auprès des autorités administratives , éducatives et locales mais toujours rien ».

Mamadou KANE principal du collège très heureux dira aux jeunes Français  » vous êtes les premiers à répondre au cri de détresse du Cem Khar Ndoffène malgré les milliers de kilomètres qui nous séparent. Vous vous êtes impliqués financièrement et physiquement pour redonner à notre école son lustre d’antan ».

Pour terminer il a souhaité que la collaboration se poursuit à travers un jumelage entre un collège hexagonale et celui de Khar Ndoffene.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page