A LA UNEACTUALITÉSRELIGION

FATICK : Dioffior prépare religieusement son 59 ème Gamou annuel

La cité de Diofior dans le département de Fatick prépare religieusement son 59 ème Gamou annuel de Cheikhna Cheikh Talibouya  de la communauté Khadres prévue ce 25 Février 2023 sous la présence de Cheikhna Cheikh Sidy El Khayry 9ème khalifes général des Khadres de l’Afrique de l’Ouest . Pour l’occasion Madame Seynabou Gueye gouverneur de Fatick et le comité régional de développement se sont déplacés ce matin dans le localité pour y tenir la traditionnelle réunion préparatoire d’un des plus grands événements religieux de la région de Fatick.

Le Gamou annuel de Diofior devenu international occupe désormais tous les esprits de la communauté Khadres du Sénégal. Pour une parfaite organisation de cette manifestation d’envergure, le comité d’organisation de l’événement de Cheikh Sidy khayry sollicite au près de Madame Seynabou Gueye et du conseil départemental de Fatick les accompagnants nécessaires. Il y va des citernes d’eau pour l’approvisionnement correct des fidèles,  un poste de santé avancé avec un personnel et des médicaments en qualité et en quantité et des toilettes mobiles .
Par la voix de Monsieur Sene,  Le comite demande à la direction du matériel et du transit administratif (DMTA) une bâche de grande capacité accompagnée de 1000 chaises , des gardes fous et des barrières. Abordant l’aspect sécurité,  les organisateurs du gamou veulent une sécurisation totale du site et de la demeure du khalife.
Selon le maire Youssou Diome, la société nationale d’électricité devrait faire rapidement des branchements provisoires dans ce secteur Sud est de la commune où l’électrification n’est pas assez complète. Mieux le comité d’organisation exige que la ville de Diofior soit mise hors délestage une semaine avant la cérémonie officielle. En plus des  branchements électriques provisoires sur les sites, des groupes électrogènes sont demandés pour parer à toutes éventualités et éviter les coupures d’électricité qui avaient  perturbé les précédentes éditions.
La ville de Diofior ne disposant pas d’unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG) , Youssou Diome demande le déploiement des unités pour l’assainissement complète des sites d’accueil en collaboration avec le service régional de l’hygiène pour la désinfection  à partir de la semaine précédent le  gamou international . Pour le confort des pèlerins, le comité d’organisation sollicite auprès de l’autorité régionale l’octroi de plusieurs  matelas.
Pour faciliter la cuisson des nombreux repas, Diofior demande aux services des eaux et forêts d’offrir des bons de coupures pour le bois. Le comité veut également le renforcement du contrôle de l’abattage des bêtes et le contrôle rigoureux des denrées alimentaires car ces événements constituent une aubaine pour les commerçants véreux découler leurs marchandises périmées.
Dans le domaine sanitaire,  une vingtaine de toilettes mobiles et le vidange des sites devant recevoir les officiels et les guides religieux est souhaitée. Pour une alimentation optimale des pèlerins, le comité d’organisation sollicite plus de 30 tonnes de riz à recevoir au minimum une semaine avant le jour de la manifestation religieuse afin de permettre aux femmes de bien trier le riz.
À toutes ses nombreuses sollicitations, Seynabou Gueye gouverneur de Fatick et Youssou Diome maire de Diofior promettent que tout se déroulera normalement conformément aux engagements pris par les différents chefs de service concernés.
Ce Gamou qui la première du khalif Cheikh Sidy El Khayry au trône verra la présence de milliers de fidèles venus de tout le pays voire même de la sous région Ouest Africaine.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page