A LA UNEPOLITIQUE

FATICK : Ibrahima DIAGNE sur les résultats des élections municipales dans la commune de DIAOULE « C’ est une analyse objective pour engager les échéances futures »

Dans un contexte post-électoral avec des résultats diversement appréciés et marqués par une percée de la coalition YEWWI ASKAN WI face à BENNO BOOK YAKAR, le site Sunuker.net  est allé à la rencontre de Ibrahima Diagne, candidat qui était porté par la coalition ANDU NAWLE SUXALI SUNU GOX dans la commune de Diaoulé. L’inspecteur de l’éducation livre son appréciation sur les élections locales dans la commune de Diaoulé et également dans le département de Fatick. Entretien.

 Monsieur Ibrahima Diagne, pouvez-vous revenir sur votre candidature dans la commune de Diaoulé ?
 Nous étions engagés aux élections locales sous la bannière de la coalition ANDU NAWLE SUXALI SUNU GOX, coalition que nous avons mise en place avec des camarades de l’APR et d’autres qui ne sont pas du parti mais certes qui croient à la vision du Président Macky Sall. Permettez-moi de féliciter et de remercier toutes les composantes de la coalition pour leur engagement à mes côtés et leur contribution aux résultats que nous avons obtenus .Nous avions fait un diagnostic complet de la situation économique et sociale de notre commune et le constat révélait une mise en œuvre très insuffisante des politiques publiques par le pouvoir local en ce qui concerne les compétences transférées qu’il doit porter. Nous étions partis pour apporter les changements nécessaires attendus par la population : électrification rurale, autonomisation des femmes, renforcement de l’appui au secteur de l’Education, appui à la jeunesse dans le domaine du sport et de l’employabilité et une plus grande place des responsables politiques que nous sommes par les instances de notre parti.

Vous étiez engagés contre le Maire Abdoulaye Ndiaye et vous avez perdu ; quelle lecture faites-vous des résultats ?
 Oui le Maire a gagné avec 928 voix contre 688 pour notre coalition. Je lui adresse mes félicitations mais il faut dire que nous avons battus campagne sur fonds propres et sans le moindre soutien et ceci a fortement déterminé les résultats de cette élection dans notre commune. Nous allons continuer à sensibiliser la population pour qu’au-delà des moyens financiers de la campagne, qu’elles fassent les meilleurs choix possibles pour une gouvernance locale porteuse de développement économique et social. La commune de Diaoulé doit sentir les changements notés dans les autres collectivités territoriales du pays à travers les différents programmes et projets du gouvernement. Il faut le dire pour le regretter les populations ne se sont malheureusement pas vues dans ce miroir des importantes réalisations portées par le Président Macky Sall. A une échelle plus grande, il convient d’analyser objectivement les résultats pour engager les échéances futures notamment les élections législatives de juin 2022 et la présidentielle en 2024. Dans toutes les collectivités territoriales, l’exercice doit consister à réfléchir sur un dispositif de récupération du cumul des voix qui ont échappé aux candidats qui étaient investis par la coalition BBY. Les populations pour leur grande majorité demandent un renouvellement d’une certaine classe politique par des femmes et des hommes plus intègres et qui sont des compétences capables de traduire la vision et les politiques sectorielles dans les collectivités territoriales

Qu’est ce que vous envisagez de faire pour les échéances futures ?

 Je voudrais vous dire tout de suite que nous allons renforcer notre présence sur le terrain à accompagner les populations de notre commune espérant des changements significatifs dans le choix des femmes et des hommes devant accompagner dans la mise en œuvre des différents programmes et projets notamment dans le département de Fatick et dans notre commune, Diaoulé . Nous serons toujours ensemble avec les populations pour apporter les changements nécessaires et engager avec la même détermination les combats futurs.







Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page