ACTUALITÉSEDUCATION

FATICK : le Cem khar Ndoffene Diouf a procédé à sa traditionnelle levée des couleurs sur le thème du respect des institutions et des symboles de la République

Le collège khar Ndoffene Diouf a procédé ce matin à sa traditionnelle cérémonie solennelle de levée des couleurs en présence du préfet du département de Fatick El Hadji Pape Madicke Drame et de plusieurs chefs de service de Fatick.

Devant le chef de l’exécutif départemental, les forces de l’ordre et de sécurité ( FDS) l’administration,le corps professoral et plus de 1000 élèves, Moussa DIOUF principal du CEM khar Ndoffene de se réjouir de la cérémonie  » c’est avec une grande joie et une réelle satisfaction que nous accueillons tout ce beau monde en ce lundi 04 Décembre 2023 à la traditionnelle cérémonie officielle de levée des couleurs de notre établissement scolaire dont le thème de cette année est : la promotion du respect des institutions et des symboles de la République ».

Pour sur l’importance de l’école qui occupe la plus grande partie du temps aux élèves et enseignants, Moussa DIOUF dira » le collège est un milieu de mise en œuvre de la politique éducative de notre pays. Le cem khar Ndoffene Diouf s’est résolument inscrit dans cette dynamique de tendre à être une école de référence dans cette mission et aussi conformément au règlement intérieur ».

Au CEM khar Ndoffene Diouf le premier de la région de Fatick avec un effectif qui avoisine les 1500 élèves, la levée des couleurs est instituée tous les lundis avec un focus sur le premier lundi de chaque mois et une cérémonie officielle à chaque début d’année.

Revenant sur le sens de la journée, le principal Moussa DIOUF d’expliquer que » cette levée des couleurs est un puissant moyen et un levier qui permet à l’école sénégalaise d’atteindre les buts qu’elle s’est assignée à travers la loi d’orientation.

Pour confirmer ses propos, Moussa DIOUF cite l’alinéa 2 de la dite loi  » l’éducation nationale au sens de la présente loi tant à promouvoir les valeurs dans les quelles la nation se reconnaît . Elle est éducation pour la liberté,la démocratie pluraliste et le respect des droits de l’homme, développant le sens moral et civique de ceux qu’elle forme. Elle vise à en faire des hommes et des femmes dévoués au bien commun, respectueux des lois et des règles de la vie sociale dans le sens de la justice de l’équité et du respect mutuel ».

Au Sénégal vu la crise des valeurs que nous vivons, il est nécessaire qu’à travers les enseignements apprentissages de promouvoir dès le bas âge le respect des institutions et des symboles de la République à travers lesquels toute la nation sénégalaise se reconnaît.

Prenant la parole, le préfet du département de Fatick El Hadji Madicke Drame s’est félicité de l’initiative du collège khar Ndoffene Diouf et a insisté sur le raffermissement des relations entre les élèves et professeurs,les professeurs et l’administration et avec les parents d’élèves. Il également exhorté au respect des institutions et des symboles de la République.

Pour conclure le chef de l’exécutif départemental a insisté sur les valeurs de paix au sein des établissements scolaires.  » L’école doit être pacifiée » a t’il rappelé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page