POLITIQUE

FATICK: Pour guérir la cité de Mame Mindiss , Mamadou CAMARA propose 200 milliards sur 10 ans

Dans sa conquête de la mairie de Fatick, le candidat de la coalition  » And Nawlé Suxali Sunu Gokh », Mamadou CAMARA a proposé ce week – end , un programme qui va mobiliser la bagatelle de « 200 milliards sur une période de 10 ans, en vue de sortir la ville de Fatick du gouffre ».

Pour fonder le « Futur de Fatick » la tête de liste majoritaire de la coalition « And Nawlé » dans la commune de Fatick, prévoit de mobiliser « 200 milliards sur une période de 10 ans, en vue de sortir la ville de Fatick du gouffre ». Mamadou CAMARA tête de liste de la coalition ANSSG et principal adversaire du maire sortant Matar BA a  fait cette importante annonce ce Samedi lors de la cérémonie de présentation de son programme dénommé  » Fonder le Futur de Fatick’ ou Fatick 4.0 .

Ce programme est certainement inspiré de celui du chef de l’État dans les années 2000 au moment où Macky Sall dirigeait la commune de Fatick.

« Le programme de la coalition « And Nawlé » est spécialement destiné à transformer littéralement l’économie, le social, la culture de la capitale du Sine. Il vise également dans la concertation et sur la base de l’équité et de la transparence » décliné  d’après Mamadou CAMARA en quatre principaux axes stratégiques que sont « la gouvernance intégrée et la promotion de la citoyenneté, le développement du capital humain, la transformation structurelle de l’économie locale et les mécanismes de mobilisations des ressources, désagrégés en quinze grands projets ».

Devant une foule immense ,ces différents axes du programme ‘Fatick 4.0″ de la coalition ANSSG ont été décortiqués par d’éminents experts en la matière. Abordant la situation socioéconomique  dans laquelle se trouve la cité de Mame Mindiss , le non moins président du conseil d’administration de l’ANCAR « la dépeint de manière sombre » .

Ainsi, Mamadou CAMARA a vigoureusement dénoncé  » le chaos » que subit la ville natale de leur mentor le président de la république Macky SALL avec des routes qui n’existent que de nom et dans un état de délabrement avancé, une absence d’infrastructures ne pouvant permettre aux jeunes frappés par le sous-emploi de trouver du travail.

Selon lui , ce sont des raisons suffisantes pour que la population se libère maintenant de  Matar BA. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page