ACTUALITÉSCULTURE / ART

FESTIVAL DE COUSINAGE À PLAISANTERIE: MBOKATOOR MAASIR DE FOUNDIOUGNE

Dans les traditions des ethnies sereer, Halpoular, Diola et Lebou, ce sont des alliances historiques entre leurs ancêtres, parfois scellées de sang. Ces pactes historiques stipulent que ces groupes doivent s’entraider en cas de besoin; empêché de verser le sang d’un autre; donner des conseils ou même insulter les uns les autres d’une manière plaisante sans que le destinataire ne prenne l’offensive. Dans la plupart des cas, les descendants des ancêtres mythiques Aguene, Diambogne, Debo et Maan respectent cet ancien protocole, notamment entre les peuples Diola, Sérère, halpoular et Lebou qui entretiennent des relations anciennes. Ce sont des alliances historiques auxquelles leurs descendants adhèrent encore.

Le récit des cousinages met le groupe Sereer au centre de la constellation nationale, comme le groupe « carrefour » ayant des liens historiques avec tous les autres groupes, constituant le noyau du réseau des alliances entre les patries.

Le cousinage à plaisanterie est un système de relations sociales entre les Sérères, les Diolas, les halpoulars et les lebous dans lequel les membres de ces clans ou familles sont considérés comme des cousins et sont encouragés à échanger des plaisanteries et des railleries de manière humoristique. Ce processus renforce les liens sociaux et contribue à maintenir la paix et l’harmonie entre ces groupes.

Le « cousinage à plaisanterie » est le moyen que les ancêtres ont trouvé « pour réguler les tensions sociales et prévenir les guerres entre voisins ». Un brassage culturel et traditionnel a fini de faire l’unanimité autour de ce lien fort entre cousins d’un même sang. Les liens forts que ces ethnies entretiennent à travers les similitudes culturelles illustrent bien cette entente parfaite.

Ce festival est une occasion pour ces groupes ethniques de se réunir dans un esprit de camaraderie, de partage et de divertissement. Il offre aux participants l’opportunité de renforcer les liens interculturels, de promouvoir la compréhension mutuelle et de préserver les traditions ancestrales. Il témoigne de la richesse et de la diversité de la culture sénégalaise, tout en favorisant la tolérance et le respect mutuel entre les différentes communautés.

Le festival de cousinage à plaisanterie entre les Sérères, les Diolas, les halpoulars et les lébous est donc un événement important qui célèbre l’unité dans la diversité et qui contribue à préserver l’héritage culturel et social de ces groupes ethniques.

#SobelDione

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page