ACTUALITÉSSports

Foot africain : cinq questions pour la saison 2022-2023

Coupe du monde masculine au Qatar, Coupe du monde féminine en Australie et en Nouvelle-Zélande, Championnat d’Afrique des nations en Algérie : les prochains mois s’annoncent passionnants pour le football africain. Voici cinq questions autour de cette saison 2022-2023.

Une équipe africaine atteindra-t-elle le dernier carré de la Coupe du monde au Qatar ?

Cameroun, Ghana, Maroc, Sénégal et Tunisie : ces cinq pays représenteront l’Afrique lors de la Coupe du monde masculine, prévue du 21 novembre au 18 décembre au Qatar. L’une de ces équipes réussira-t-elle ce qu’aucune nation du continent n’a jamais réussi : atteindre les demi-finales du Mondial ?

Lors de la dernière édition en Russie, toutes les sélections africaines avaient été éliminées au premier tour. Et il faut remonter à 2010 et à l’élimination des Ghanéens en quarts de finale du Mondial sud-africain pour trouver trace d’un pays d’Afrique proche du dernier carré.

L’Algérie retrouvera-t-elle le sourire avec le CHAN 2022 à domicile ?

Eliminé au premier tour de la CAN 2021, non-qualifié pour la Coupe du monde 2022, le football algérien a perdu le sourire. Le retrouvera-t-il à l’occasion du prochain Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022), prévu à domicile du 13 janvier au 4 février 2023 ?

Cette compétition est loin d’avoir réussi aux Algériens 4e en 2011 et rien d’autre. Pour leur deuxième participation, succèderont-ils aux Marocains, sacrés en 2018 et 2020 ?

Le Cameroun et le Sénégal se qualifieront-ils pour la Coupe du monde féminine 2023 ?

En février prochain, les Camerounaises et les Sénégalaises disputeront des barrages pour la prochaine Coupe du monde, prévue du 20 juin au 20 juillet en Australie et en Nouvelle-Zélande. Y rejoindront-elles les Sud-Africaines, les Marocaines, les Zambiennes et les Nigérianes, déjà qualifiées à travers la CAN 2022 ?

Les Lionnes du Cameroun et du Sénégal connaissent déjà quasiment toutes les équipes qui prendront part aux trois mini-tournois de repêchage dont les vainqueurs iront au Mondial 2023 : Chili, Haïti, Panama, Papouasie Nouvelle-Guinée, Panama, Taïwan et Thaïlande. La dixième équipe participante, européenne, sera désignée en octobre prochain.

Une équipe d’Afrique subsaharienne remportera-t-elle à nouveau une compétition interclubs ?

Depuis cinq ans, les équipes d’Afrique du Nord ont encore accentué leur mainmise sur les compétitions interclubs continentales. Depuis le sacre du Tout Puissant Mazembe en Coupe de la Confédération (C2) en 2017, aucune formation d’Afrique subsaharienne ne s’est imposée en coupes d’Afrique de clubs. Les Kaizer Chiefs, en finale de la Ligue des champions 2021, et les Orlando Pirates, en finale de la C2 2022, ont échoué aux portes du titre.

Pour trouver trace d’un club d’Afrique de l’Ouest à ce stade, il faut même remonter à 2014 et au revers du Séwé Sport (Côte d’Ivoire) face à Al Ahly, en Coupe de la Confédération. Pour bien préparer la prochaine Champions League, quatre clubs ouest-africains ont donc décidé de s’affronter du 21 au 25 août en Guinée, à l’occasion de la West Africa Champions Cup : Horoya, l’Académie SOAR, Djoliba (Mali) et Casa Sports (Sénégal).

Quel pays obtiendra l’organisation de la CAN 2027 ?

Pour l’heure, le Botswana et la Namibie font front commun pour coorganiser cette 36e Coupe d’Afrique des nations. L’Ouganda et la Tanzanie se sont également rapprochées. La Zambie pourrait également se lancer. Toujours est-il que la Confédération africaine de football (CAF) n’a toujours encore lancé officiellement d’appel à candidatures pour accueillir cette CAN 2027.

Avec rfi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :