A LA UNEACTUALITÉS

Football : le Bayer Leverkusen, champion d’Allemagne pour la première fois de son histoire

Les joueurs du Bayer Leverkusen sont assurés de remporter leur premier titre de champion d’Allemagne, après leur victoire écrasante contre le Werder Brême dimanche (5-0) à la BayArena.

Le Bayer Leverkusen a remporté dimanche 14 avril à domicile le premier titre de champion d’Allemagne de son histoire, et, par la même occasion, mis fin à onze saisons d’hégémonie du Bayern Munich sur le football allemand.

En surclassant Brême 5 à 0 en clôture de la 29e journée de la Bundesliga, les hommes de Xabi Alonso, toujours invaincus, se sont assurés 16 points d’avance sur le Bayern Munich et Stuttgart. À cinq journées de la fin de la saison, ils ne peuvent plus être rejoints et s’emparent du « Schale », trophée remis au champion qui fut propriété exclusive munichoise entre 2013 et 2023.

Pour décrocher le titre dès la 29e journée, troisième sacre le plus précoce après ceux du Bayern en 2014 (27e journée) et en 2013 (28e journée), les hommes de Xabi Alonso devaient s’imposer dimanche.

C’est le meilleur buteur de Leverkusen, Victor Boniface, qui a ouvert le score dès la 25e minute sur penalty, après une faute sur Jonas Hofmann sanctionnée après recours à l’assistance vidéo.

À l’heure de jeu, Granit Xhaka a doublé pour offrir trente minutes de pure euphorie. Florian Wirtz à la 68e minute s’est retrouvé à la conclusion d’un superbe mouvement collectif d’une magnifique frappe des 30 mètres.

Invaincu depuis 43 matchs

Wirtz y est allé de son triplé en fin de rencontre, provoquant l’invasion du terrain avant les dernières secondes, dans une ambiance exceptionnelle. Et la fin du match s’est déroulée avec un léger nuage rouge, venu des fumigènes des ultras de Leverkusen.

Leverkusen a disputé dimanche son 43e match de la saison sans perdre (38 victoires, 5 matches nuls), égalant ainsi la performance de la Juventus Turin en 2011/12, à la différence près que les Bianconeri n’avaient pas de Coupe d’Europe à disputer à l’époque.

La moisson du Werskelf (le « onze de l’usine », surnom de l’équipe du club fondé par le chimiste Bayer en 1904) peut se poursuivre dans les prochaines semaines.

En Ligue Europa, ils affronteront jeudi West Ham à Londres en quarts de finale retour, après un succès 2-0 à domicile il y a trois jours. Dans l’optique de cette rencontre, Xabi Alonso a d’ailleurs laissé au coup d’envoi trois de ses meilleurs joueurs (Florian Wirtz, Alejandro Grimaldo et Jeremie Frimpong) sur le banc pour le match du titre.

Et les coéquipiers de Lukas Hradecky fermeront leur saison par la finale de la Coupe d’Allemagne (programmée le 25 mai, trois jours après la finale de la Ligue Europa) contre Kaiserslautern, pensionnaire de 2e division.

France24 avec AFP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page