A LA UNEACTUALITÉSDiplomatieSANTE

Forum Chine-Afrique – Nouvelles des doses : Beijing annonce l’annulation de la dette des États – Promesses d’un milliard de doses de vaccins pour l’Afrique

La Chine a renouvelé hier, à l’occasion de l’ouverture du 8e Forum ministériel sur la coopération sino-africaine (Focac), son engagement en faveur de l’Afrique. Dans son message «d’espoir et de solidarité», le Prési­dent, Xi Jinping, a annoncé la mise en œuvre de neuf programmes, afin d’accompagner les pays africains.

Dans le cadre de leur coopération, la Chine et l’Afrique ont inauguré une nouvelle ère hier, lors du lancement du 8e Forum ministériel sur la coopération sino-africaine (Focac) qui se tient à Dakar. En ce sens, le président de la République populaire de Chine a réitéré l’engagement de son gouvernement en faveur de leurs partenaires africains. Xi Jinping a ainsi annoncé la mise en œuvre de neuf programmes en Afrique au cours de ces trois prochaines années.

1 milliard de doses de vaccins à l’Afrique

Le premier programme concerne le domaine de la santé. Cela, afin de «contribuer à l’atteinte de l’objectif fixé par l’Union africaine, de vacciner 60% de la population africaine contre le Covid-19 d’ici 2022». A ce propos, il a annoncé «que la Chine fournira à l’Afrique, 1 milliard de doses de vaccins supplémentaires dont 600 millions sous forme de dons et 400 millions sous d’autres formes comme la production conjointe entre des entreprises chinoises et des pays africains concernés. En plus, la Chine réalisera dix projets de santé pour les pays africains et enverra en Afrique, 1500 personnels médicaux et experts de santé publique».

Dans le cadre d’un programme pour la promotion du commerce, la Chine entend alléger les procédures d’accès à son marché et promet de réduire «davantage les catégories de produits bénéficiant d’exemption de droits de douane en faveur des pays les moins avancés, pour porter le volume total des exportations en provenance de l’Afrique à 300 milliards de dollars américains dans les trois ans à venir». Une ligne de financement du commerce extérieur de dix milliards de dollars américains est également envisagée pour soutenir les exportations africaines. Selon le Président Xi Jinping, «la Chine mettra en place en Chine, une zone-pilote Chine-Afrique pour la coopération économique et commerciale approfondie… La Chine réalisera pour l’Afrique, 8 projets dans le domaine de l’interconnexion des infrastructures et créera, avec le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), un groupe d’experts pour la coopération économique sino-africaine et continuera de soutenir la Zlecaf».

Annulation de la dette

Pour ce qui concerne un programme pour la promotion de l’investissement, dans les trois ans à venir, la Chine «encouragera ses entreprises à investir au moins 10 milliards de dollars américains en Afrique et mettra en place une plateforme Chine-Afrique pour la promotion des investissements privés. Elle réalisera pour l’Afrique, dix projets d’industrialisation et de promotion de l’emploi ; apportera aux institutions financières africaines, une ligne de crédit de 10 milliards de dollars américains, soutiendra en priorité le développement des Pme africaines…», annonce le Président chinois. Et d’ajouter que «la Chine annulera les dettes non remboursées liées aux prêts intergouvernementaux sans intérêt arrivant à échéance fin 2021 des pays les moins avancés de l’Afrique. La Chine est prête à réallouer aux pays africains, 10 milliards de dollars américains de sa nouvelle allocation des Dts (Droits de tirage spéciaux) émis par le Fmi. Nous œuvrons tous à la préservation des droits et intérêts des pays en développement. Nous nous opposons tous à l’ingérence dans les affaires intérieures d’autrui, à la discrimination raciale et aux sanctions unilatérales. Nous devons défendre sans équivoque, les propositions justes des pays en développement et traduire nos aspirations et intérêts communs en actions conjointes».

Les autres programmes annoncés portent sur «la réduction de la pauvreté et de l’agriculture», «l’innovation numérique», «le développement vert», «le renforcement de capacités », «le secteur de la culture» et «la paix et la sécurité

Déploiement de 500 agronomes en Afrique

Un long voyage commence par les premiers pas et de ce fait, selon le Président chinois, il a, auparavant, souhaité sur ce point de départ historique dans la construction d’une communauté partagée, avancer quatre propositions sur lesquelles ces différents programmes seraient bâtis. La première par exemple, est relative «la lutte solidaire contre le Covid-19 pour combler le faussé vaccinal, approfondir la coopération pragmatique, promouvoir le développement vert face au changement climatique et enfin, défendre l’équité et la justice». Il a aussi annoncé dix projets de réduction de la pauvreté et d’agriculture et le déploiement de 500 agronomes en Afrique

La conférence ministérielle devrait plancher sur ces programmes pour soumettre aux chefs d’Etat, un plan d’action 2022-2024 qui va servir les relations sino-africaines pour les trois prochaines années

En effet, affirme Macky Sall, «nous voulons aller plus en avant dans notre ambition commune pour parvenir à une prospérité partagée pour le bien-être de nos peuples. Pour approfondir le partenariat sino-africain, promouvoir le développement durable et bâtir une communauté d’avenir partagé dans la nouvelle ère»

Pour rappel, le 8e Forum ministériel a pour thème : «Approfondir le partenariat sino-africain et promouvoir le développement durable pour bâtir une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :