ACTUALITÉS

Forum mondial de l’eau : Accusé d’avoir écarté la Ville de Dakar, le Secrétariat exécutif dément et apporte des précisions

Dans un communiqué de presse parvenu à PressAfrik, le Secrétariat exécutif du Forum a apporté des précisions pour édifier l’opinion publique, suite à des informations, diffusées à travers la presse, jeudi 17 mars 2022, faisant état d’une mise à l’écart de la Ville de Dakar dans l’organisation du 9ème Forum mondial de l’eau.

« Après l’acceptation de la candidature du Sénégal, un Accord-cadre a été conclu avec le Conseil mondial de l’eau pour l’organisation de la 9ème édition du Forum, par le Sénégal », mentionne le communiqué.

Dans le cadre de la mobilisation nationale pour la préparation et l’organisation de l’événement, « le Secrétariat exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau a mené plusieurs actions en direction de la Ville de Dakar et plus globalement de l’ensemble des collectivités territoriales », précise le communiqué.

D’après le Secrétariat exécutif du Forum « l’Association des maires du Sénégal, la Ville de Dakar et la Commune de Diamniadio sont membres du Conseil d’Orientation et de Suivi (COS) du Secrétariat exécutif du Forum et ont régulièrement participé aux sessions ».

Les services d’Abdoulaye Sène soulignent qu’un protocole de partenariat a été conclu entre la Ville de Dakar et le Secrétariat exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau, le 8 septembre 2021, et ce, à l’instar d’autres protocoles avec d’autres partenaires.

Selon le document, la Ville de Dakar a été associée à toutes les activités du Forum, notamment : « le Kick-Off Meeting des 20 et 21 juin 2019 et la deuxième Réunion des parties prenantes des 14 et 15 octobre 2021, avec chaque fois un discours du Maire de la Ville de Dakar à la cérémonie d’ouverture, prononcé par l’adjoint au Maire représentant la Ville au Conseil d’Orientation et de Suivi », poursuit le communiqué.

Le Secrétariat exécutif du Forum a rappelé que la prise de parole des autorités lors des évènements répond à des règles protocolaires propres à chaque pays.

« Cette tradition établit, pour le nôtre, que l’autorité locale prononce le mot de bienvenue lorsque sa collectivité territoriale accueille un évènement de dimension nationale. Pour un évènement de dimension internationale en présence du Chef de l’Etat et de ses homologues, il est de pratique que seul le Président de la République prononce une allocution au nom de l’Etat et du peuple sénégalais. Il en fut ainsi, notamment lors du Sommet de l’OCI, du Sommet de la Francophonie, de la Conférence internationale sur le Financement de l’Education, plus récemment du Forum Chine-Afrique et du Forum Paix et Sécurité », précise-t-on dans le communiqué.

« Tous les sénégalais devraient se réjouir de ce que, du 21 au 26 mars 2022, notre pays, le Sénégal, sera la capitale mondiale de l’eau, en accueillant, au nom de l’Afrique, le plus grand événement international sur l’eau », souligne le communiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page