A LA UNEACTUALITÉS

Gabon : Ali Bongo Ondimba éjecté de la direction de son parti «Pdg»

Le Parti démocratique gabonais (PDG), ancien parti unique, au pouvoir au Gabon de 1967 à 2023, a décidé ce jeudi 7 mars de déchoir l’ex-Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba de la présidence du PDG, indique la formation dans un communiqué.

«Une délégation s’est rendue à la résidence privée d’Ali Bongo Ondimba (…) afin de lui notifier sa déchéance de la présidence dudit parti en raison de son incapacité multiforme», a précisé le PDG, à l’issue d’une réunion tenue ce 7 mars à son siège à Libreville, la capitale politique de cet Etat d’Afrique centrale.

Ali Bongo Ondimba, 65 ans, a été renversé le 30 août 2023 par un putsch conduit par le général Brice Oligui Nguema après 14 ans de gouvernance à la tête du Gabon.

Victime d’un AVC (Accident vasculaire cérébral) en octobre 2018 en Arabie Saoudite, accident qui a réduit ses capacités physiques, Ali Bongo Ondimba avait succédé à son père, feu Omar Bongo Ondimba, qui a passé 42 ans aux commandes du Gabon jusqu’à sa mort en 2009.

Le PDG est l’une des rares formations politiques qui émet encore des critiques à l’égard du CTRI (pouvoir de Transition) depuis son renversement en août 2023. Le parti est divisé par divers courants depuis le putsch qui a évincé le régime des Bongo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page