A LA UNEACTUALITÉS

Gambie: un ex-membre des escadrons de la mort condamné à la perpétuité en Allemagne

C’est l’un des très rares procès des crimes commis en Gambie sous l’ère Jammeh et c’est en Allemagne qu’il a eu lieu. Bai Lowé, un ancien « jungler », c’est-à-dire un membre des escadrons de la mort qui semait la terreur à l’époque, a été condamné ce jeudi 30 novembre à la prison à perpétuité. Il a été reconnu coupable de crimes contre l’humanité pour avoir participé à plusieurs assassinats.

L’un de ces crimes avait particulièrement provoqué un tollé : celui du journaliste Deyda Haydara, à l’époque correspondant de l’AFP à Banjul. Il avait été abattu par balles le 16 décembre 2004. Bai Lowe, lui, était le chauffeur qui a conduit les meurtriers jusqu’à lui.

Réfugié en Allemagne depuis une décennie, Bai Lowe avait été interpellé à Hanovre en mars 2021. Durant le procès, il a nié avoir participé à l’assassinat du journaliste ainsi qu’aux trois autres crimes jugés devant le tribunal fédéral de Celle, dans le nord de l’Allemagne.

Bai Lowe n’était pas l’auteur principal mais cette condamnation à perpétuité est un pas de plus sur un long chemin pour le fils de Deyda Hydara. « Ça fait presque vingt ans qu’on a commencé cette lutte pour avoir une justice. On sait que le commanditaire des tueurs de mon père, c’était Jammeh, qui, on l’espère, finira bientôt devant un tribunal », a dit Baiba Hydara à la sortie du tribunal ce jeudi.

Et en condamnant Bai Lowe, les juges ont reconnu que l’ancien président gambien, aujourd’hui en exil en Guinée-Équatoriale, était le commanditaire. C’est la première fois que cela est dit dans un tribunal par un juge. Pour Baïba Hydara, c’est la grande avancée de ce procès en Allemagne.

Premier du genre pour des crimes gambiens, ce procès a pu se tenir en vertu de la compétence universelle qui permet de juger les crimes les plus graves, même dans un autre pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page