SOCIETE / FAITS DIVERS

Guinaw-Rails : Polémique autour d’une dot de 3 millions F Cfa

La polémique enfle toujours, après les péripéties du mariage qui s’est déroulé à Guinaw-Rails. En cause, l’origine douteuse de la dot de trois millions donnée par le marié.

Car, pour les populations de Guédiawaye et de Guinaw-Rails, la nouvelle mariée et son époux surnommé «Djogo» ont toujours été mêlés à des activités illicites. Au point qu’on soupçonne que l’argent de la dot pourrait provenir de ces cambriolages et autres vols avec usage d’armes.

Ainsi, les habitants de Guinaw-Rails sont déterminés à porter l’affaire devant la justice. Car, «comment quelqu’un, sans aucune activité professionnelle connue, sinon les coups fumeux, peut-il réunir une telle somme sans que cela n’éveille aucun soupçon ? Djogo a un passé très chargé», dénoncent nos interlocuteurs.

De plus, ce mariage a été célébré dans un lieu public, sans autorisation, en pleine pandémie de Covid-19.

Par ailleurs, l’individu poignardé, qui a été dépouillé de ses 204 000 F et de son téléphone portable par les accompagnants de la mariée, est sorti d’hôpital hier, après des soins intensifs au niveau de son bras charcuté par les scootéristes.

D’après Issa, un habitant du quartier, la victime attend son certificat médical pour porter plainte.

Quant aux agresseurs T. Ndour et Pape A. Lo, ils ont été déférés hier pour association de malfaiteurs, vol avec violence et détention illégale d’armes blanches.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page