SOCIETE / FAITS DIVERS

Guinaw-rails: Un Faux Marabout, Qui Dépouillait Des Candidats à L’émigration, Arrêté

Le commissariat d’arrondissement de Guinaw-rails a déféré jeudi dernier un homme décrit comme un escroc notoire et son complice. Le duo arrêté par les hommes du commissaire Alpha Oumar Bâ, a soutiré plus de 14 millions F CFA à des candidats à l’émigration. Les détails de la razzia d’un faux marabout !

Partir aux États-Unis était le rêve d’A. Bâ ! Il voulait avoir un visa pour réaliser son désir le plus ardent. Bâ a été mis en rapport avec A. L. Fall qui s’est présenté comme un petit-fils de Mame Cheikh Ibra Fall avant de lui faire croire qu’il a fait voyager plusieurs personnes.

Le faux chef religieux a promis à A. Bâ de lui trouver un visa pour les Etats-Unis dans un délai de deux mois moyennant le montant de 4 500 000 FCFA. Après avoir encaissé une avance de 2 000 000 F CFA au courant du mois de juillet 2023, A. L. Fall a coupé tout contact avec son client. Sachant que l’escroc ne décroche plus ses appels, la victime a contacté via un autre numéro l’homme domicilié à Touba en se  faisant passer pour un candidat désirant acquérir un visa.

Les deux hommes se sont donnés rendez-vous mercredi dernier à Guinaw-rails non loin de la police pour marchandage. Ne se doutant de rien, A.L.Fall a honoré cette fois-ci sa parole en se présentant sur les lieux du rendez-vous. Mais il sera placé en garde à vue par les hommes du commissaire Alpha Oumar Bâ. Interrogé sur procès-verbal, le mis en cause est passé à table. Il a reconnu avoir encaissé l’argent d’A Bâ.
” J’ai convoyé plusieurs personnes en Europe. Je remettais l’argent de mes clients à un nommé Fall qui était chargé de trouver les visas. J’ai un différend avec mon collaborateur et je ne peux pas le joindre”, a déclaré A.L.Fall pour tenter de justifier son acte.

La nouvelle de l’arrestation de ce faussaire s’est répandue comme une traînée de poudre. Six autres victimes se sont présentées au commissariat de Guinaw-rails pour déposer une plainte contre lui. Il ressort du dossier que ce dernier promettait à ses  victimes identifiées des visas pour l’Italie ou pour les États-Unis, selon des sources.

Le préjudice provisoire est estimé à plus de 14 millions F CFA par les sept plaignants. A.L.Fall remettait, également, à toutes ses victimes un document d’engagement sur lequel, il reconnait avoir encaissé de l’argent  et s’engage à délivrer un visa dans un délai déterminé à l’issue duquel il rembourse la somme encaissée en cas de non délivrance.

L’homme a toutefois nié l’accusation de se présenter à ses clients comme un petit-fils de Mame Cheikh Ibra Fall.
Le complice du mis en cause s’est présenté mercredi soir au commissariat de Guinaw-rails en se décrivant aux enquêteurs comme une victime. Démasqué, Ibrahima. N a été placé en garde à vue pour complicité après son interrogatoire. Il a été désigné comme l’intermédiaire entre  A.L.Fall et ses clients. Ibrahima recevait une commission de 10% de chaque somme encaissée par le faux marabout. Il ressort du dossier que le mis en cause principal était sous le coup des plaintes à la Division des investigations criminelles (Dic) et au commissariat de Ndamatou à Touba.

Au terme de l’enquête, le duo incriminé a été déféré jeudi dernier pour escroquerie portant sur plus de 14 millions FCFA et complicité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page