AFRIQUEINTERNATIONAL

Guinée: 9 morts dont plusieurs par arme à feu !

La Guinée est en proie à des tensions, depuis les heures qui ont suivi le scrutin présidentiel. Malheureusement, des pertes en vies humaines ont été recensées. Le Ministère de la Sécurité publique a fait le point.

Dans un communiqué exhaustif, Damantang Camara s’est expliqué sur les heurts notés à Conakry, dans les préfectures de l’intérieur du pays et à Coyah. Des faits qui ont été, malheureusement, aggravés par des pertes en vies humaines.

«Suite à ces incidents et affrontements, quatre corps de victimes d’armes à feu ont été déposés dans les morgues de l’Hôpital Donka et de Ignace Deen, un mort par arme blanche et deux autres par arme à feu calibre 12 ont été également enregistrés à Kissidougou. A Coyah également un citoyen de la localité a été abattu au calibre 12. Un policier a été lynché à mort à Bambéto et un autre poignardé à la Cimenterie, plusieurs autres ont été blessés », renseigne le ministère.

Il explique que « ces agents de police étaient dépourvus d’armes létales » et faisaient partie du dispositif mis en place pour enlever les barricades sur la route et maintenir l’ordre. L’autorité déclare que « la Direction centrale de la Police Judiciaire s’est immédiatement saisie de tous ces décès, ordonné des autopsies et ouvert des enquêtes. »

Le Ministère guinéen de la Sécurité et de la Protection Civile dit condamner cette stratégie du chaos orchestrée « pour remettre en cause le scrutin du 18 octobre dernier. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page