A LA UNEAFRIQUE

Guinée Bissau : La CEDEAO condamne la «tentative de coup d’État» et menace les militaires

La CEDEAO ne «chôme» pas. Alors qu’elle n’en a pas encore fini de boucler ses dossiers sur le Mali et sur le Burkina Faso, un autre pays risque d’entrer dans une crise sans précédent. En effet, elle suit avec une grande préoccupation l’évolution de la situation en Guinée Bissau caractérisée ce mardi, 1er février 2022, par des tirs de militaires autour du Palais duGouvernement.

«La CEDEAO condamne cette tentative de coup d’Etat et tient les militaires responsables de l’intégrité physique du Président Umaro Sissoco Embalo et des membres de son gouvernement», a indiqué l’instance sou-régionale.

Sur ce, elle demande aux militaires de retourner dans leurs casernes et de maintenir une posture républicaine.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page