SPORTS

Habib Beye parle de son nouveau job: « C’est une obsession pour moi d’entrainer »

Pour sa première sortie en tant qu’entraineur principal, Habib Beye et le Red Star se sont inclinés (1-2). Un résultat qui n’est pas bon malgré un bon contenu selon le technicien qui s’est confié sur son nouveau poste.

« On n’est jamais préparé même si les formations sont de qualité. Vous arrivez dans une machine à laver. Où vous êtes très exposé et vous prenez énormément de plaisir. C’est beaucoup d’énergie. Je l’avais dit dans le passé, c’est une obsession pour moi d’entrainer. Je suis aujourd’hui dans une position de numéro 1 qui n’était pas prévu au départ mais que j’ai assumé. Parce que j’ai senti avec mon groupe qu’on était entrain de construire quelque chose » a expliqué Habib Beye au micro de Late Football Club, se prononçant sur son nouveau rôle dans le football après avoir été joueur puis consultant.. L’ancien Lion de la téranga réalise son rêve de diriger une équipe.

Il se dit touché par l’engouement des supporters du Red Star qui lui rappelle son ancien club. « C’est un club fantastique. Le Red Star me rappelle ce que j’ai connu dans ma carrière de joueur. Cette ferveur populaire, je parle de ce que j’ai connu avec l’OM, les supporters ont été extraordinaire. »

Malgré la défaite, il espère des lendemains meilleurs avec de bons résultats. « J’ai vécu un bon moment malgré tout parce que je suis à ma place. Je sens que je suis à ma place. J’ai vu mon équipe jouer au football ce soir et ca c’est très positif. On n’est pas une équipe pragmatique, on essaie de créer du jeu avec parfois des lacunes, il faut l’accepter parfois quand on est entraineur. On est entrain de construire quelque chose. J’ai repris cette équipe, il y’a à peu prés un mois. Les débuts de championnat sont compliqués. Et il l’est toujours pour nous. On va continuer à s’accrocher et montrer nos intentions comme on l’a fait ce soir. Le contenu est bon mais le résultat n’est pas bon et c’est le plus important. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page