A LA UNEACTUALITÉS

Hausse des cas de coronavirus au Sénégal : le Secteur privé alerte sur les cas de grippe

Depuis quelques semaines, la grippe a fini de prendre ses marques au sein de la communauté. Plusieurs personnes en sont atteintes et les hôpitaux continuent d’accueillir des cas, les uns plus compliqués que les autres. Au sein du secteur privé, les médecins alertent sur une autre manifestation du coronavirus avec un nouveau variant moins violent que les précédents.

 Les cas de coronavirus deviennent de plus en plus importants ces derniers jours. Ils passent de plus de 40cas par jour. Une alerte qui renseigne sur la survenue d’une nouvelle vague dans le pays. Selon plusieurs professionnels de la santé, les cas de coronavirus vont aller crescendo dans les jours à venir. Pour l’Association des médecins privés du Sénégal, les manifestations du coronavirus surviennent sous la forme d’une grippe. « Le coronavirus est toujours présent. Le variant Omicron est actuellement en circulation avec quelques sous-variants que l’on appelle BA4, ou encore BA5. Ce sont les deux qu’on nous mettons en évidence» a renseigné Docteur Oumar Kanouté dans une vidéo. Selon le professionnel de la santé, les premiers cas ont été décelés en Chine. « Actuellement en France, on dénombre 100mille cas par jour, en Europe, en Grande Bretagne et ailleurs 30mille cas par jour. Au Sénégal, on a moins de cas mais cela ne nous empêche pas d’être vigilant » a-t-il fait comprendre.

Parlant des manifestations actuelles du coronavirus Dr Kanouté a déclaré : « c’est à travers le syndrome grippal que la Covid-19 se manifeste ».  Une révélation qui vient dissiper le doute chez les gens qui croient à une grippe simple.  « Les cas de grippe sont très nombreux dans les structures de santé. Après avoir posé le diagnostic avec les tests rapides, il en ressort très souvent des cas de coronavirus», a avancé Dr Kanouté. Et de poursuivre: «  les manifestations de la covid actuelle apparaissent sous la forme d’un syndrome grippal avec une présence de courbature, douleur articulaire, maux de têtes, fièvre dont l’intensité est variable, un syndrome bronchitique  peut survenir avec une toux simple, sèche avec crachat qui peut aller jusqu’à une détresse respiratoire. Une trouble de la conscience peut conduire au coma léger et même profond. La Covid n’a pas fini de donner tous ses secrets.  Il peut aussi se manifester sous la forme de diarrhées ».

Chez les sujets fragilisés qui vivent avec une pathologie chronique, le docteur Kanouté a avancé : « cette nouvelle forme de coronavirus peut être un grand mal pour eux ». A cet effet, il a appelé au respect des mesures barrières dont le retour du port de masque. « Le meilleur traitement du coronavirus est la prévention par les gestes barrières, à savoir le port de masque, le lavage des mains à l’eau coulante et au savon, l’application de gel hydro alcoolique entre autres », a-t-il fait savoir. Et de renseigner : « en cas de détresse respiratoire, le malade peut recevoir un traitement par oxygène dans les structures de santé publique au niveau des centres de santé, districts et hôpitaux mais aussi dans le privé ». Et de lancer un appel à l’endroit de la ministre de la Santé et de l’action sociale pour une meilleure implication du secteur privé dans la lutte contre le coronavirus au Sénégal.

Denise ZAROUR MEDANG

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page