POLITIQUEVIDEOS

Hold-up Électoral à Pikine : Le PDS et ses alliés annoncent une grande marche, ce vendredi

Les partis membres de la coalition Wallu Sénégal accusent la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar d’avoir organisé un hold-up électoral dans le département de Pikine. “Cette fraude massive” disent-ils, a conduit à une victoire de Abdoulaye Thimbo aux dernières locales dans la localité. Suffisant pour le Parti Démocratique sénégalais et ses alliés d’annoncer une grande marche dans le Département de Pikine, ce vendredi 25 février 2022.

En conférence de presse ce mercredi, au siège de Pastef à Pikine Est, la grande Coalition Wallu Sénégal, la coalition Défar Sa Gokh, la Coalition Yewwi Askan Wi et la coalition Téewum Ngor ont présenté “des preuves irréfutables de la tentative de Hold-up électoral de Macky Sall et de son oncle Abdoulaye Thimbo pour la Mairie de Ville de Pikine et de la commune de Pikine Nord”.

Le document présenté par l’opposition retrace les “irrégularités notoires” lors des travaux de recensement des votes pour la liste de la Ville de Pikine. “Il s’agit, sur les bases des procès verbaux collectés dans les bureaux de vote, de montrer les preuves irréfutables d’un hold-up électoral piloté par Mahmoud Saleh et Félix Antoine Diome au profit d’Abdoulaye Thimbo, oncle du président, en instrumentalisant l’ensemble de la chaine de la collecte de recensement et de proclamation des résultats du scrutin”, soulignent-ils.

Selon le Pds et ses alliées, les manœuvres ont permis d’inverser la victoire de Wallu acquise dans les urnes au profit de Benno Bokk Yakaar. “Absences des listes dans les bureaux de vote, la modification des scores des différentes coalitions de l’opposition au profit de BBY lors de la saisie informatique, l’omission ou le rajout des coalitions de l’opposition dans les listes pour disperser les voix, des écarts entre les suffrages exprimés et le nombre de votants, la disparition des Procès verbaux, des cartes non distribuées”, sont entre autres des manquements soulignés par Dr Cheikh Dieng.

Par ailleurs, l’opposition a saisi la cour d’appel de Dakar suite à ces “nombreux manquements”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page