ACTUALITÉS

Hommage : Personnalités politiques et universitaires se souviennent De Iba Der Thiam

Des personnalités politiques et du monde universitaire ont salué la contribution de Iba Der Thiam (1937-2020) à la vie politique, syndicale et académique du pays, lors d’une cérémonie organisée samedi à Dakar, pour perpétuer le souvenir du défunt historien.

Le Pr Iba Der Thiam toujours dans les cœurs, toujours dans les esprits. Ce slogan, des personnalités politiques et des universitaires se le sont approprié en se souvenant de l’illustre intellectuel, ce samedi à l’Ucad. Le ministre d’Etat, ancien Se­crétaire général de la présidence de la République, Ma­ham­med Dionne, l’historien Kali­dou Diallo, ancien ministre de l’Education nationale, et le député Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre des Affaires étrangères, ont pris part à la rencontre aux côtés de nombreux universitaires.
Les Mélanges offerts au professeur Iba Der Thiam (Edi­tions L’Harmattan Séné­gal, 2020), un livre de témoignages d’amis et de collègues du dé­funt, a été présenté au pu­blic.
Intervenant à la cérémonie au nom du ministre de l’Ensei­gnement supérieur, de la recherche et de l’innovation, le professeur Amadou Abdoul Sow a loué «l’engagement du professeur Iba Der Thiam pour le triomphe du savoir sur l’ignorance et l’obscurantisme».
M. Sow, Directeur général de l’Enseignement supérieur, a montré son admiration pour «le parcours, la rigueur, la loyauté, l’élégance, l’altruisme, la foi et l’amour [de Iba Der Thiam] pour la famille et son attachement à ses valeurs».
«Je voudrais formuler le vœu que les étudiants, les professeurs et les Sénégalais prennent soin de ses valeurs», a conclu Amadou Abdoul Sow, ancien doyen de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université Cheikh Anta Diop, où Iba Der Thiam a enseigné pendant plusieurs décennies.
Le parrain de l’université publique de Thiès (ouest), agrégé d’histoire, décédé le 31 octobre 2020 à l’âge de 83 ans, était connu pour «sa générosité, sa foi envers le Tout-Puissant et son amour du savoir», s’est souvenu Mahammad Dionne.
S’exprimant au nom de la famille du défunt, l’ancien Pre­mier ministre estime qu’ «il n’est pas mort», dans la mesure où ses étudiants et collègues se sont approprié son héritage intellectuel. «Nous qui sommes membres de la famille de Iba Der Thiam, pouvons attester que notre oncle a été quelqu’un de bien», a témoigné M. Dionne.
«S’il y a un intellectuel sénégalais qui m’a aidé dans mes fonctions de ministre des Affaires étrangères, c’est le professeur Iba Der Thiam», a dit Cheikh Tidiane Gadio, saluant «la relation affective très forte» qu’il entretenait avec le célèbre universitaire connu pour son immense savoir, la qualité de ses recherches et son éloquence.
«Les intellectuels sénégalais et africains [doivent] briser le silence, comme l’a toujours fait le professeur Iba Der Thiam (…) C’est parce que les intellectuels se sont tus que d’autres ont pris la parole (…) C’est extrêmement grave», a ajouté M. Gadio en intervenant à la cérémonie comme représentant du président de l’Assem­blée nationale, Moustapha Nias­se.
«On a accepté cette formule malheureuse qui consiste à laisser la parole à ceux qui ne savent pas, au détriment de ceux qui savent (…) Le professeur Iba Der Thiam a parlé et s’est battu durant toute sa vie pour nous léguer un héritage exceptionnel qu’il faut préserver avec soin», a-t-il souligné.
Enseignant, homme politique et syndicaliste, Iba Der Thiam fut membre du comité scientifique de l’Unesco chargé d’écrire l’histoire de l’Afrique.
L’instituteur devenu professeur d’histoire moderne et contemporaine, a dirigé le projet d’écriture de l’Histoire générale du Sénégal : des origines à nos jours, une initiative du président de la République, Macky Sall.
Iba Der Thiam fut ministre de l’Education nationale de 1983 à 1988.
Fondateur de la Convention des démocrates et des patriotes (Cdp/Garab-Gi), il a présenté sa candidature aux élections présidentielles de 1993 et 2000, sans succès. Des années plus tard, il fut élu député.
Iba Der Thiam dont l’université publique de Thiès porte le nom depuis février 2021, a dirigé le Syndicat unique de l’enseignement laïc du Sénégal et le Syndi­cat des enseignants du Sénégal.

Lequotidien

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page