ACTUALITÉSPOLITIQUE

Idy sort du silence : «Je resterai au service de mon pays…» – Lequotidien

A la Grande mosquée Moussanté de Thiès où il a prié sous la direction de l’imam ratib Babacar Ndiour, l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, a tenu particulièrement à signaler que «le temps de l’action est venu, le temps du débat est clos».

Emmuré dans le silence depuis sa défaite lors de la Présidentielle du 24 mars, Idy a fait une nouvelle sortie publique hier lors de la fête de la Korité. L’ancien maire de Thiès assure sans rancœur : «Le Peuple a décidé souverainement, nous acceptons cette décision-là et prions pour que les nouveaux dirigeants délivrent les résultats qu’ils ont promis au Peuple sénégalais sur la cherté de la vie, l’emploi des jeunes, la Justice, entre autres.» Malgré la défaite cuisante, l’ancien Premier ministre ne va pas jeter l’éponge. L’ancien président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) dit «être au service du pays». Donc, précise-t-il, «je resterai toujours au service du pays quelles que soient les circonstances».

Idrissa Seck a souhaité présenter ses vœux à l’ensemble de ses concitoyens de Thiès et du Sénégal, et prier pour qu’à l’occasion de cette Korité, Allah le Tout-Puissant déverse, dans le Sénégal, sa miséricorde, que la paix règne, que la prospérité soit au rendez-vous.

Aussi le président du parti Rewmi et candidat malheureux à la Présidentielle du 24 mars 2024 a rendu un hommage à l’imam Babacar Ndiour qui, fait-il remarquer, a «renouvelé son serment sur la base des enseignements du Tout-Puissant et du Prophète Mohammad (Saw)», et prié, également, pour lui, pour une longue vie remplie de santé afin qu’il continue sa mission à la tête de la Grande mosquée.

L’ancien maire de Thiès a voulu également se réjouir du contenu du serment du guide spirituel, qui a porté effectivement sur l’actualité. L’imam ratib de la Grande mosquée Moussanté de Thiès, Tafsir Babacar Ndiour, qui a dirigé la prière de Korité, a, dans son sermon, invité l’équipe du tout nouveau président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, tout comme l’ensemble du Peuple sénégalais, à «se mettre au travail».

Le guide religieux, qui a longuement évoqué «les valeurs qui militent en faveur du développement et qui ont pour noms probité, intégrité, justice et service», demande aux Sénégalais de dépasser «la phase du projet» pour céder la place au «temps de l’action». Imam Tafsir Babacar Ndiour a renouvelé son discours sur «l’importance de l’enseignement coranique» et «la solidarité entre les croyants». Il a prié pour «une paix durable dans un Sénégal prospère».

Birame Soulèye Diop : «Faire un audit minier et, s’il le faut, renégocier l’ensemble des contrats qu’il y a»
La prière de Korité à la mosquée Keur Mame El Hadji Barro Ndiéguène, a été une opportunité pour le nouveau ministre de l’Energie, Birame Soulèye Diop, pour rendre grâce à Dieu et prier pour que «le projet que nous portons puisse prospérer dans l’intérêt strict et légitime du Peuple sénégalais.

Le petit-fils de Mame Barro Ndiéguène a magnifié la solidarité gouvernementale, avant de revenir, d’abord, sur la feuille de route qui, dit-il, est «une feuille de route d’intérêt national parce que le gouvernement qui vient de s’installer sous la direction du président de la République est un gouvernement qui mise énormément sur la souveraineté». Et, dit-il, «c’est de notoriété publique. C’est un principe constitutionnel qui dit que les ressources appartiennent au Peuple, donc sur l’étendue du territoire national, il y a un travail qui a été démarré, mais il y a un travail extrêmement important qui s’inscrit dans l’agenda du gouvernement». D’abord, remarque le maire de la commune Thiès-Nord, «faire un audit de ce qui existe, faire la publication des contrats, faire un audit minier, travailler dans l’intérêt du Peuple et, s’il le faut, renégocier l’ensemble des contrats qu’il y a».

Mais également, note le nouveau ministre de l’Energie, «il y a un travail de promotion de nos ressources auprès des partenaires pour un travail dans l’intérêt strict du Peuple sénégalais». Le mandat, dit-il, «il est clair et précis». C’est vrai, Thiès est au cœur, particulièrement dans la ressource minière du Sénégal, mais, rassure-t-il, «on ne fera aucun traitement particulier. Le traitement, ce sera un traitement simple. Nous travaillerons honnêtement, avec loyauté, dans l’intérêt strict du Peuple, comme nous l’avons toujours fait, pour la défense du patrimoine national, pour la promotion de notre économie, pour la promotion de nos ressources».

Birame Soulèye Diop rappelle que «seul le Sénégal importe pour ce gouvernement, seul le Sénégal compte pour ce gouvernement, donc aucun d’entre nous, dans l’attelage, n’acceptera de se faire parrainer par des combats de lutte, des baptêmes, des cérémonies religieuses, des tournois de football, ou autres, tout appartient au Sénégal et le Sénégal seulement sera parrainé, ce en conformité avec les vœux du président de la République Bassirou Diomaye Diakhar Faye et du Premier ministre Ousmane Sonko».
Correspondant

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page