POLITIQUE

Indemnité de 50 000f allouée aux adjoints aux maires : les députés exigent sa revalorisation

Les députés ont montré hier, mercredi 29 novembre leur sensibilité sur la situation que vivent les élus locaux en général mais particulièrement les adjoints au maire. En effet, lors du passage du ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires à l’Assemblée nationale pour les besoins de l’examen du projet de son ministère, la question du traitement salariale de ces autorités locales qui accompagnent les maires dans sa mission dans le cadre du bureau municipal a été au centre de toutes les interventions. Tous les députés qui se sont relayés au pupitre ont dénoncé les indemnités de 50 000F allouées aux adjoints aux maires qui selon eux, se tapent très souvent tout le travail au niveau des communes du fait des absences répétées des maires en plaidant la revalorisation de ce montant.

Revenant sur cette question dans ses réponses, le ministre Modou Diagne Fada bien que précisant «que le statut de Conseiller municipal est un métier bénévole», a indiqué que le gouvernement n’est pas insensible à la situation des adjoints aux maires, des maires et des agents des collectivités territoriales de manière générale. Poursuivant son propos, le ministre des Collectivités territoriales toujours sur cette question a souligné que le gouvernement travaille depuis quelques temps sur le statut de l’élu local qui devait aboutir à une loi.

«Ce texte va renforcer le maire, ses adjoints et les élus dans le cadre leur mission, il va également prendre en charge la question des indemnités des adjoints, leur protection sociale de même que la question de leur retraite indemnisation même si la fonction de conseil municipal est volontaire», a-t-il révélé.

 Nando Cabral GOMIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page