A LA UNEEMIGRATION / DIASPORA

Investissements – Soutien financier aux projets des Sénégalais établis en Italie, France, Espagne et Allemagne : L’entrepreneuriat pour faire face aux migrations

Avec l’initiative Investo in Senegal, plus de 51 entreprises soumises par des Sénégalais résidant en Italie, Espagne, France et Allemagne vont bénéficier d’un financement de plus de 721 millions F Cfa. Ces financements visent aussi à mieux gérer les flux migratoires réguliers et irréguliers et à assurer la promotion des opportunités économiques pour lutter contre la migration économique irrégulière des jeunes.

Par Justin GOMIS – L’initiative «Investo in Senegal» commence à devenir une réalité, notamment avec la réalisation de projets entrepreneuriaux dans les domaines de l’artisanat, de l’élevage, de la pêche, de la transformation de produits agricoles, de l’industrie, des services (tourisme, éducation, hôtellerie), et des entreprises (location de machines de production, gestion d’événements). Ces projets sont exécutés par des Sénégalais résidant en Italie, Espagne, France et Allemagne. Le Projet de contraste à la migration irrégulière à travers l’appui au secteur privé et à la création d’emplois au Sénégal (Pasped) est financé par l’Union européenne.

Dans le cadre de la composante 4 du Pasped, l’activité «Investo in Senegal» a dû sélectionner un consortium de 39 Ong coordonnées par l’Amref (African medical and research foundation) et ensuite le Bureau de mise à niveau, pour appuyer les entrepreneurs de la diaspora sénégalaise dans leurs activités. «Au moins 51 entreprises soumises par des Sénégalais résidant en Italie, Espagne, France et Allemagne vont bénéficier d’un financement entre 5 mille et 30 mille euros pour un total d’1 million100 mille euros. Une initiative qui s’inscrit dans une logique de soutenir le secteur privé et de favoriser la création d’emplois au Sénégal», indique dans un communiqué, l’Agence italienne pour la coopération au développement (Aics). Ces projets sélectionnés sont logés dans six régions où se déroule le Plasepri/Pasped, à savoir Dakar, Thiès, Saint-Louis, Louga, Diourbel, Kao­lack, et couvrent plusieurs secteurs d’activité, notamment l’artisanat, l’élevage, la pêche, la transformation de produits agricole.
Il faut noter que l’initiative «Investo in Senegal» soutient le secteur privé et la création d’emplois au Sénégal, et vise à créer une plateforme fournissant une assistance financière et technique pour contribuer au développement des Micros, petites et moyennes entreprises (Mpmpe) «sénégalaises en renforçant le potentiel économique local et celui de la diaspora en Italie et, plus généralement, en Europe».

Le Plasepri/Pasped, financé par l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, a pour objectif de réduire la migration irrégulière grâce au soutien au secteur privé et à la création d’emplois au Sénégal. Selon un document de presse, la mise en œuvre du programme repose sur trois sources de financement d’une valeur totale de 27 milliards F Cfa, réparties comme suit : plus de de 8 milliards F Cfa par le gouvernement d’Italie par le biais d’un crédit concessionnel, l’Etat du Sénégal à travers un «fonds revolving» dérivé de la première phase de la Plate­forme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la diaspora sénégalaise en Italie (Plasepri) d’un montant de 9 milliards F, et le financement du Pasped dans le cadre du Fonds fiduciaire avec un budget de plus de 9 milliards F Cfa.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :