EDUCATION

Kaolack: Célébration de la fête du travail, Dr Ousseynou Diop au pied d’œuvre de l’évènement.

Université du Sine Saloum El haj Ibrahima Niass . Célébration de la fête internationale du travail, le directeur Ousseynou Diop assure, rassure . A l’occasion de la préparation de la célébration du 1er Mai , le docteur Ousseynou Diop a rencontré les organisations syndicales dans une ambiance inclusive et participative pour statuer sur la journée de la fête du travail, et a dans le même mouvement donné sa perception et ses orientations dans les rapports entre les acteurs et le secteur du CROUSS conformément aux principes du dialogue social et des réalités de la Structure dont il est censé diriger .

A l’instar des autres organisations sociales, le directeur a assuré par un appui conséquent aux travailleurs afin qu’ils puissent participer pleinement et dignement à la fête qui célèbre le travail .Dans sa démarche adossée sur le culte du travail et de la citoyenneté, le Dr Ousseynou Diop a dressé un bilan exhaustif de la situation de la boîte à travers lequel tout a été passé en revue. C’est ainsi, que le directeur a dégagé des perspectives qui rassurent afin de mieux prendre en charge les intérêts moraux et matériels de ces derniers, le mieux -être des étudiants ainsi que l’amélioration des conditions d’enseignement – apprentissage..Surtout, aujourd’hui, avec les difficultés liées a un monde post COVID 19 et à la guerre entre la Russie et l’Ukraine qui installent le monde entier dans l’ inflation, l’heure est au travail et au don de soi pour hisser l’ Université dans les niveaux les plus élevés d’Afrique et du monde entier. Le budget affecté à ce temple du savoir est certes important, mais devrait être revu à la hausse pour mieux faire face aux besoins des circonstances, car comme disait un grand syndicaliste , :  » il n’y a jamais assez de moyens pour l’éducation et la formation. »Ce cri de cœur doit entrer dans l’oreille du président Macky sall le bâtisseur . Il est impératif que le budget de l’université du sine saloum soit revu à la hausse pour honorer les ambitions faites sur mesure du professeur Ousseynou diop un homme de sérail .Le mobile de cette demande d’augmentation du budget est la taille du crous avec quatre campus (kaolack , Fatick,Kaffrine, Toubacouta ) équivalent chacun à une université . Par ailleurs., il faut saluer le sens de l’humanisme de la direction du crous sine saloum car des paniers de Ndogou ont été distribués à tout le personnel contractuel, une première dans l’histoire des universités du Sénégal.

Samba sadji coordonnateur du libéralisme social sénégalais (LSS) . Collaborateur du professeur Ousseynou Diop DG crous .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page