EDUCATION

Kaolack/ Éducation : L’inspection d’académie enregistre de faibles taux de grossesse en milieu scolaire à travers l’appui de l’ONG Marie Stores International/ Sénégal.

Pour réduire le taux de prévalence de grossesse en milieu scolaire ,le ministère de l’éducation nationale en partenariat avec l’ONG Marie Stores International/ Sénégal ont lancé un programme d’appui en offrant de services des infirmeries scolaires et inspections médicales des écoles ( IME) au niveau de ses zones d’interventions afin d’accompagner des activités de recherche, de formation des prestataires et des élèves leaders de fournir d’informations de qualité et de services adaptés aux besoins des jeunes. C’est pourquoi une activité de sensibilisation par la finale du concours » Génie en SRA » et de distribution des serviettes hygiéniques aux établissements scolaires de l’IA de kaolack hier vendredi. Occasion pour le représentant de l’inspection d’académie de revenir sur les résultats enregistrés à travers des stratégies initiées dans les écoles.

 

En marge de cette rencontre l’inspecteur de l’éducation, Moustapha Ndiaye en charge du cycle fondamental à l’IA de kaolack représentant de l’inspecteur d’académie , Siaka Goudiaby empêché . Ce dernier a d’abord remercié l’ ONG Marie Stores et la DCMS aussi pour le portage et se féliciter pour le choix porté pour la région de kaolack.

 

 » Quand on parle de zéro grossesse en milieu scolaire le seul objectif c’est encadrer les élèves à l’école et de les accompagner pour leur réussite. Par ce qu’on peut pas parler de grossesse et réussir. Donc s’il y a une ONG qui vient maintenant en aide aux parents d’élèves pour que leurs enfants réussissent à l’école on ne fait que leur remercier. Nous avons noté qu’il y a des impacts par ce que depuis des années nous avons constaté que le taux de grossesse en milieu scolaire est complètement réduit au niveau des écoles. Nos remerciements vont également à l’endroit des enseignants encadreurs qui n’ont ménagé aucun effort pour pouvoir encadrer les élèves et réussir dans ce programme. Alors cette activité là qui est le » Génie en SRA » contribue à renforcer la stratégie mise en place par l’ONG et les autorités éducatives  » a dit M. Ndiaye .

 

 » Nous travaillons dans la stratégie » Zéro grossesse en milieu scolaire  » depuis 4 ans maintenant, cette stratégie qui est mis dans 3 régions du Sénégal à savoir kaolack, Ziguinchor et Saint Louis.Depuis 2023 – 2024 , nous avons commencé en œuvre également la stratégie à Sédhiou et à kolda. Alors ce qui a motivé la stratégie ce que nous avons remarqué qu’aujourd’hui nous n’avons plus les défis de la scolarisation des filles. Par contre le défi qu’on a au niveau national c’est le maintien des filles à l’école. Et comme vous le savez, certainement ce qui fait que les élèves ne peuvent pas continuer leur scolarité ce que souvent aux grossesses précoces c’est pourquoi en synergie avec le ministère de l’éducation nous avons décidé de mettre en place cette stratégie qui est innovante » a expliqué Fatou Diop , sénior plaidoyer et stratégie à l’ONG Marie Stores lors de la journée de sensibilisation couplée à la finale du concours  » Génie en SRA organisée ce vendredi à lycée valdiodio Ndiaye de kaolack.

 

Alors ce qui l’a rend innovante, c’est parce qu’elle a plusieurs approches il y a d’abord ce volet plaidoyer qui permet de mobiliser toutes les autorités autour de la stratégie pour que ces derniers qui sont ( administratives ,du ministère de l’éducation, de la santé puissent travailler et collaborer ensemble pour lutter contre les grossesses en milieu scolaire. L’autre stratégie c’est le volet sensibilisation avec les professeurs, l’association des parents d’élèves et les élèves car se sont eux les cibles mais également avec les leaders élèves toutes ces personnalités vont nous aider à toucher la communauté sur le phénomène  » grossesses en milieu scolaire » a Fatou Diop.

 

 » Nous faisons également d’enrôlement des élèves dans les mutuelles de santé , pour que si toutefois l’ONG Marie Stores se retire alors pour qu’ils puissent bénéficier des services dans les structures sanitaires publiques. Nous faisons également beaucoup de dons de serviettes hygiéniques aux établissements scolaires ciblés. Nous exprimons toutes nos satisfactions concernant les résultats obtenus. Vous l’avez entendu le représentant de l’inspection d’académie que ces stratégies initiées dans les écoles a pu permettre de réduire considérablement le taux de grossesse en milieu scolaire dans l’IA de kaolack  » a t-elle ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page