Politique

Kaolack : La coalition BBY risque de perdre un électorat de taille .

La communauté mandingue, alliée du Président Baba Ndiaye, a organisé, hier une rencontre au domicile de leur porte-parole, Madame Ndiaye Kébé Au cours de cette réunion, ces proches du Président sortant du Conseil Départemental de Kaolack ont fait le bilan des derrières élections législatives qui ont vu la participation remarquable de leur communauté avec plus de 45% et aux dernières élections locales avec 55% de taux de participation en faveur de la Coalition présidentielle, le Benno Bokk Yaakar (BBY). Ils ont fait le travail même si leur mentor Baba Ndiaye n’a pas été candidat à ces échéances. Une occasion saisie par la communauté mandingue pour réitérer son engagement derrière le Président Baba Ndiaye et elle compte l’accompagner jusqu’en 2024.

Lors de cette rencontre, les 20 délégués de zone au nom du comité directeur et l’assemblée générale de la communauté mandingue se sont prononcés aussi sur les deux derniers Conseils des ministres avec des nominations. Ils demandent au Président de la République Macky Sall de bien penser à Baba Ndiaye. Ainsi, ils pensent que leur leader mérite une promotion.Non investi aux élections locales malgré un palmarès prestigieux au plan national et international dans la gestion du conseil départemental de Kaolack (quatre fois 1er prix d’excellence du leadership local au Sénégal sous l’ancrage du Ministère des collectivités territoriales, mention honorable au prix Gangzou international….), le Président Baba NDIAYE a, par loyauté et fidélité au Président Macky Sall, accepté de diriger le Directoire de campagne départemental et contribué fondamentalement à la reconquête du département lors des élections législatives. Il a ainsi fini de donner aux sénégalais une leçon d’engagement militant au seul service de sa coalition et de notre pays.
C’est pour cette raison que nous appelons le Président Macky Sall a plus d’attention et de considération à cet grand homme qui n’a jamais ménagé d’effort pour le soutenir loin des complots et mensonges politiciens.
Nous demandons au Président de la République de mieux le prendre en compte dans la conduite de notre pays vers l’émergence. Cependant si notre préoccupation n’est pas pris en charge, nous serons dans l’obligation de rompre définitivement notre collaboration avec la coalition Benno Bokk Yakaar.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :