SOCIETE / FAITS DIVERS

KAOLACK : UN MAL INCONNU DÉCIME DE VOLAILLE

Ces derniers jours à Kaolack, les poulets meurent mystérieusement en élevage. Le Témoin a appris que certains éleveurs locaux ont vu leur volaille décimée.

Les poulets y meurent les uns après les autres. Ce, à un rythme macabre quotidien ! Dans certains quartiers de Kaolack (Ndangane, Passoire-Ndorong et Boustane), le taux de mortalité semble être très élevé.

Mais, au fait, qu’est-ce qui décime ces volailles à Kaolack ? Personne ne saurait le dire. Du moins, jusqu’à présent. Si les uns parlent d’une grippe aviaire, d’autres avancent l’effet d’une canicule.

«Ces derniers jours, Kaolack a subi une température de plus de 40°. Et je vois mal des volailles survivre à une telle forte chaleur. De nature, Kaolack n’est pas une terre d’aviculture à cause de la chaleur» avance comme explication un éleveur domicilié à Boustane.

Un éleveur qui a vu son opération « Poulets de Korité » s’envoler en fumée. Souhaitons que les services du ministère de l’Elevage fassent des enquêtes de proximité à Kaolack pour nous édifier sur ce phénomène.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page