ECONOMIE

Sénégal / Célébration de la journée nationale du cajoux à Kolda

Pour la première fois au Sénégal sera célébrée la journée nationale du cajoux depuis l’Indépendance à nos jours . Un événement qui sera désormais inscrit dans l’agenda des dates historiques du pays.

 » Effectivement nous sommes en train de dérouler la 1ère journée du cajoux organisée ici au Sénégal et celà grâce à l’interprofession des acteurs du cajoux du Sénégal qui est le maître d’œuvre et ses partenaires notamment nous , l’organe de régulation du système de récépissé d’Entrepôt . Comme vous le savez aujourd’hui, le secteur de l’anacarde , la principale structure qui accompagne les acteurs de l’anacarde est aujourd’hui l’organe de régulation du système de récépissé d’Entrepôt depuis maintenant 3 ans  » a expliqué Idriss Junior Diallo , directeur général de l’organe de régulation du système de récépissé l’entrepôt .
Depuis 3 ans cet organe a permis les acteurs de pouvoir bien commercialiser les produits de l’anacarde, de pouvoir les stocker correctement et aussi de les ouvrir de nouveaux marchés. Cet organe de régulation du système de récépissé d’Entrepôt est aussi entrain de les aider pour ceux qui sont engagés dans la partie transformation parcequ’on sait la transformation de l’anacarde engendre beaucoup de valeurs ajoutées . C’est une demande particulièrement importante et on est heureux au niveau international. Donc cette partie est en train de développer grâce au soutien de l’État à travers son ministère du commerce avec à sa tête le ministre Abdou Karim Fofana et Son Excellence le président Macky Sall à travers l’organe de régulation du système de récépissé d’Entrepôt, ajouté M.Diallo.
 » Aujourd’hui l’interprofession avec son partenaire Alliance internationale du Cajoux bien voulu d’organiser cette journée qui débute ce mercredi 14 juin jusqu’au 17 dans la région de kolda , Une région qui est au cœur de la production d’anacardes mais également au cœur de la commercialisation. Le secteur de l’anacarde a fait entrer des devis importants dans le pays rien que l’année dernière plus de 55 milliards de francs CFA sont entrés dans ce pays. Ce qui fait que la banque centrale est intéressée par cette filière même le ministère des finances ; parceque ça ajoute de valeurs ajoutées. Cette journée sera occasion de discuter sur tous ceux qui pourraient être solutions pour la bonne marche du secteur de l’anacarde a conclu Idriss Junior Diallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page