AFRIQUE

La Camerounaise Ange Kayifa, ou l’art contre les violences




Invité culture

Ange Kayifa envisage l'art comme une thérapie.
Ange Kayifa envisage l’art comme une thérapie. © Sébastien Manigaud

Comment aborder les violences faites aux femmes par le biais de l’art ? La Camerounaise Ange Kayifa, née en 1997, livre des œuvres coup de poing, dans des musées, des galeries ou sur les réseaux sociaux. Elle a exposé à Brazzaville, Berlin, Canton. Ange Kayifa fait partie des lauréats du programme Trames qui permet à des artistes francophones de bénéficier d’une résidence à la Cité internationale des arts à Paris, où elle travaille en ce moment. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page