POLITIQUE

La coalition karim24 aux abois : « L’élection ne se tiendra pas sans la participation de notre candidat »

La coalition Karim24 ne décolère toujours pas suite à l’invalidation de la candidature de Karim Wade. Face à la presse hier, lundi 22 janvier, Magatte Sy, mandataire de la coalition K24 et ses camarades ont qualifié de « coup d’État pré-électoral » la décision du Conseil constitutionnel qui a déclaré « irrecevable » la candidature de Karim Wade du fait de sa double nationalité. Estimant que « cette décision vise à propulser le candidat impopulaire, Amadou Bâ », le mandataire de la coalition K24, Magatte Sy, a toutefois tenu à préciser à l’endroit de qui veut l’entendre que lui et ses camarades libéraux ne resteront pas les bras croisés et ne laisseront pas passer cette « injustice flagrante ».

Annonçant un « recours devant la Cour de justice de la Cedeao pour rétablir Karim Wade dans ses droits », le porte-parole des libéraux a également prévenu, lors de ce point de presse, qu’il n’y aura pas d’élection présidentielle le 25 février prochain sans leur candidat Karim Wade. « Le PDS et la Coalition Karim 2024 exigent la “réintégration immédiate de Karim Wade sur les listes des candidats à l’élection présidentielle du 25 février 2024. L’élection ne se tiendra pas sans la participation de notre candidat. Nous demandons à toutes les sections, fédérations et structures du parti de se réunir afin de faire face à cette énième tentative », a-t-il lancé.

NANDO CABRAL GOMIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page