ECONOMIE

La force des confréries | Sunugal Infos

Si certains n’ont pu cacher longtemps leur «Projet» d’anéantir les confréries, ces dernières ne comptent pas se laisser faire aussi facilement. On le voit à l’évolution des discours des différents dignitaires religieux. Ils ne veulent plus déléguer à certains de pouvoir les défendre à leur propre place et ont décidé de monter au créneau. Touba, Tivaouane et même Yoff Layène ont voulu rappeler que si l’islam est fort au Sénégal, il le doit grandement aux confréries. Vouloir éliminer ces dernières, c’est décider de changer le pays. En pire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
%d