A LA UNEACTUALITÉS

La mission d’observation électorale de la CEMAC appelle à un ”scrutin sans incident”

(APS) – La mission d’observation électorale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) de l’élection présidentielle de dimanche, a appelé, vendredi à Dakar, à un ”scrutin présidentiel inclusif et sans incident”.

”Nous souhaitons que l’élection présidentielle se déroule sans incident ou problème, et que tous les citoyens sénégalais puissent participer pour élire le nouveau président de la République qui va gérer le pays dans la paix, l’unité et la concorde nationale’’, a déclaré Bonaventure Mbaya, chef de ladite mission.

M. Mbaya, ancien ministre de l’enseignement supérieur, de la République du Congo, s’exprimait en marge d’un atelier de partage du processus électoral sénégalais, organisé à l’intention des différentes missions d’observation locale et étrangère par la Direction générale des élections (DGE).

La Mission d’observation électorale de la CEMAC, composée d’une équipe de 22 observateurs, ”est prête à travailler comme il se doit, dans le strict respect des normes en vigueur au Sénégal”, a-t-il assuré.

Elle sera déployée le jour du scrutin présidentiel de dimanche prochain, a-t-il indiqué.

Il a relevé que le Sénégal est un pays modèle dans la sous-région et le continent africain en général, avec des vertus démocratiques et de transparence en matière électorale de longue date.

Selon le chef de la Mission d’observation, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, ‘’prévoit d’octroyer au président de la République du Sénégal, Macky Sall, à la fin de son mandat présidentielle, ”une fonction internationale telle que ce fut le cas pour l’ancien président nigérien Mahamadou Issoufou’’.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page