CONTRIBUTION

La transhumance est une maladie qui gangrène le système politique sénégalais

La transhumance est une maladie qui gangrène le système politique sénégalais, elle est devenue la tragédie de la démocratie sénégalaise.

Il nous faut de nouveaux verrouillages juridiques et démocratiques contre la transhumance (partez où vous voulez mais ne détournez pas le vote des électeurs).

Il nous faut de nouveaux mécanismes de démocratie semi-directe.PS : le mandat impératif, (possibilité de révoquer un élu en cours de mandat), même encadré, est aujourd’hui agité par beaucoup de candidats dans plusieurs pays afin de lutter contre le détournement du vote des électeurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page