ECONOMIE

l’agence de notation GCR attribue la note BBB(WU) à la société Servair Abidjan

Quant à la note d’émetteur de court terme, elle est A3(WU) avec une perspective stable.
 
Selon GCR La notation de Servair Abidjan repose sur une situation financière saine, caractérisée notamment par de bons niveaux de liquidité et de flexibilité financière. Elle déplore toutefois une dégradation de la rentabilité en 2020 eu égard aux conséquences des mesures prises par le Gouvernement Ivoirien pour enrayer la maladie à Covid 19.
 
Le chiffre d’affaires de la société est très fortement corrélé au nombre de passagers qui transitent par l’aéroport international d’Abidjan. La reprise timide de l’activité en 2021 ne permet toujours pas, selon l’équipe de notation, à l’entreprise de retrouver le niveau de chiffre d’affaires d’avant crise. >, souligne-t-elle, non sans relever que ces deux années difficiles ont aussi négativement affecté les objectifs d’équilibre de répartition du chiffre d’affaires. Le segment Aérien affiche en effet des revenus en baisse de 24% entre 2019 et 2021
 
De l’avis toujours de GCR, le segment non aérien a été d’autant plus touché, qu’il a vu son chiffre d’affaires baisser de 38% entre 2019 et 2021 : 3,7 milliards en 2021, contre 2,1 milliards en 2020 et 2,3 milliards en 2019.
>, note encore GCR.
 
L’agence de notation signale par ailleurs qu’il y a une très forte corrélation entre le modèle d’affaire de Servair Abidjan et la macroéconomie de la Côte d’Ivoire.
L’affaiblissement de la qualité de la gestion de la société par >a été également souligné par GCR. Cette concession est en effet parvenue à échéance depuis 2015, et depuis cette date, son renouvellement n’a toujours pas été formalisé. >, note l’équipe de notation.
 
Sur un autre registre, l’agence de notation a relevé la concentration très élevée du portefeuille de clients B2B sur un nombre limité de compagnies aériennes. Selon GCR deux compagnies à savoir Air Côte d’Ivoire et Air France représentent aujourd’hui la moitié du chiffre d’affaires de Servair Abidjan sur le segment aérien.
 

Oumar Nourou

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page