ECONOMIE

L’Ansd relève un rebond de 8,0% des prix en juin 2022

Selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) qui donne l’information, ce résultat est lié à l’augmentation des prix des produits pétroliers (+14,5%), destinés notamment aux provisions de bord (+21,1%) et du ciment (+3,4%) expédié en particulier vers le Mali (+4,5%). Toutefois, la baisse des prix du phosphate (-13,0%) destiné notamment à la Pologne (-16,2%) a atténué cette appréciation des prix. Comparés au mois de juin 2021, les produits de cette section se sont bonifiés de 47,1%. Sur les six premiers mois de 2022, les prix de ces produits se sont relevés de 39,0%, en comparaison à ceux de la période correspondante de 2021.

Sur la même période, l’Ansd note une appréciation des prix des « animaux vivants et produits du règne animal ».
«Les prix des « animaux vivants et produits du règne animal » se sont relevés de 4,8% en rythme mensuel. Ce renchérissement est imputable à la hausse des prix des poissons congelés (+10,3%) destinés notamment à la Corée du Sud (+23,4%), et des mollusques (+3,0%), expédiés en particulier vers l’Italie (+8,1%).

Toutefois, le repli des prix des poissons frais (-4,6%) vendus surtout à la France (-17,3%) a atténué cette hausse », renseigne l’Ansd. Comparés au mois de juin 2021, les prix des produits de cette section ont flambé de 9,6%. Sur les six premiers mois de 2022, les prix des « animaux vivants et produits du règne animal » ont bondi de 11,0%, relativement à ceux de la même période de 2021.

Adou Faye 
 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page