A LA UNEINTERNATIONAL

L’armée ukrainienne continue sa contre-offensive dans le Donbass et met la pression dans le Sud

L’avancée de l’armée de Kiev se poursuit après la reprise de la ville stratégique de Lyman ce week-end. Plusieurs localités ont été reprises aux forces d’occupation russes, toujours aux confins du Donbass où la contre-offensivese poursuit, mais aussi dans la région de Kherson où la progression ukrainienne est plus lente mais semble mettre à mal les lignes de défense russes.

Les forces armées russes semblent avoir du mal à se remettre de leur défaite cuisante à Lyman, dans la région de Donetsk, un secteur désormais entièrement contrôlé par l’armée ukrainienne. La capture de cet important nœud ferroviaire pose un grave problème aux forces russes, sur la défensive et obligées d’établir une nouvelle ligne de front.

Les Russes en difficulté
L’armée ukrainienne poursuit sa marche vers l’est, et désormais ce sont les villes de Svatove et de Kreminna, dans la région de Louhansk, qui sont à portée de canon. Selon plusieurs chaînes Telegram militaires russes, les forces du Kremlin sont en grande difficulté dans ce secteur, ce qui mettrait à mal la domination russe sur le Donbass.

Le Sud toujours disputé
Mais au sud aussi, il y a du nouveau. L’armée ukrainienne y a contre-attaqué au mois d’août, sa progression y est plus difficile, coûteuse en vies humaines, mais des unités blindées ukrainiennes sont en train d’enfoncer les lignes dans la région de Kherson – contrôlée à près de 90% par les Russes –, en longeant le Dniepr, en direction de la ville stratégique de Nova Kakhovka. L’objectif de reprendre la rive droite du Dniepr est encore lointain, mais l’armée ukrainienne est plus que jamais à la manœuvre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page