SOCIETE / FAITS DIVERS

L’axe Diaobé – Bounkiling: un soudeur métallique arrêté avec 70 Kg de chanvre indien

Les éléments de la Brigade régionale des stupéfiants de Sédhiou (Brs), ont interpellé, dans la brousse de cette localité, un soudeur métallique qui détenait par-devers lui cinq boulettes de haschich et 70 kg de chanvre indien.

Dans la nuit du mercredi 23 février dernier aux environs de 22 h, les éléments de la Brigade régionale des stupéfiants (BRS) de Sédhiou, en mission d’investigation dans la zone de Bounkiling, ont interpellé un individu du nom de M. Baldé, soudeur métallique de profession.

Cette interpellation du mis en cause fait suite à l’exploitation d’une information faisant état de l’existence d’un important réseau de convoyage de drogue sur l’axe Diaobé – Bounkiling.

C’est Ainsi, qu’une équipe d’investigation de cette entité de la Direction de l’office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (DOCRTIS) a été mise sur pied pour intercepter et interpeller toute personne mêlée de près ou de loin à cette activité de trafic de drogue. Ainsi, les éléments opérationnels ont intercepté le nommé M. Baldé sur le lieu indiqué par leurs sources.

Il roulait tranquillement dans la brousse à bord d’une moto non-immatriculée. Lorsque les agents ont surgi devant lui, ne sachant plus quoi faire, il a été arrêté, puis maîtrisé. Une fouille de sa moto a été effectuée ; elle a été fructueuse.

En effet, elle a permis de mettre la main sur une bonne quantité de chanvre indien (‘’yamba’’) de la variété verte d’un poids total de 70 kilogrammes. La palpation de sécurité effectuée sur lui a permis de découvrir cinq boulettes de haschich cachées dans l’une de ses poches, savamment emballées.

Il a été acheminé sur le champ dans les locaux de la BRS, pour les besoins de son audition. Interrogé sommairement par les enquêteurs, il a déclaré, sans convaincre, s’être procuré le produit illicite auprès d’un individu dont il ignore l’identité, dans un village du Fogny, pour le convoyer gratuitement à Bounkiling.

Au terme de sa période de garde à vue, il a été déféré au parquet pour les délits d’association de malfaiteurs, de détention et de trafic intérieur de chanvre indien de la variété verte (70 kg) et cinq boulettes de haschich.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page