A LA UNEACTUALITÉS

le CODECS se démarque des annonces du ministre des Finances – Sud Quotidien

Le collectif des enseignants contractuels du Sénégal (CODECS) semble être dans tous ses états suite à l’annonce du ministre des finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo, qui dit avoir satisfait les revendications des enseignants concernant la revalorisation de leurs indemnités. Dans un communiqué parvenu à sudquotidien.sn, le CODECS, estime que ces annonces relèvent « de la poudre aux yeux ».

« Les annonces du GOUVERNEMENT à la fin de cette semaine ne règlent aucune question, ni pour les PC ni pour les MC alors qu’ils sont majoritaires dans le secteur de l’enseignement : Le gouvernement prétend améliorer les conditions de vie des enseignants, mais nous estimons que c’est de la poudre aux yeux », fulmine dans un communiqué le collectif des enseignants contractuels du Sénégal (CODECS),

Rappelant les propos tenus par le ministre Abdoulaye Daouda Diallo le dit collectif explique en effet, que « lors de la rencontre du lundi 30 mai, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo avance l’argument selon lequel, les calculs faits lors des négociations comportaient des erreurs, qu’il reconnaît  et  compte rectifier », ajoute la source.

Ainsi, fort de cet état de fait « nous exigeons du gouvernement qui avait maintenu le flou sur le tableau servant de référentiel, les paiements sans délai, des reliquats du salaire du mois de mai 2022 Pour les PC qui devraient percevoir le minima indiqué sur le tableau des accords. Puisque les PC sont assimilés à leurs corps d’accueil. Par ailleurs, percevoir une émission spéciale à l’image des autres, du différentiel entre le minima et les 30.000 frs reçu comme augmentation, indiqué dans une rubrique sur leurs bulletins de salaire », renseigne le document.

Ousmane Goudiaby (stagiaire)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page