INTERNATIONAL

Le corps de Maradona « doit être conservé » pour des tests ADN, selon un juge

Le corps de la légende du football Diego Maradona « doit être conservé » en attendant que soit tranchée une affaire de paternité, a décidé un tribunal argentin, mettant fin aux projets de crémation.

Maradona est mort d’une crise cardiaque en novembre dernier, à l’âge de 60 ans.

En réponse à une action en justice intentée par une femme qui affirme que Maradona pourrait être son père, le tribunal a déclaré qu’un échantillon d’ADN du footballeur devait être soumis.

Il avait deux filles issues d’un mariage. Après son divorce, il a reconnu la paternité de six autres enfants.

L’affaire a été portée devant le tribunal par une jeune femme de 25 ans, Magalí Gil.

1px transparent line

Mme Gil, qui a été adoptée, dit que sa mère biologique l’a contactée il y a deux ans pour lui dire que son père « pourrait être Diego Maradona ».

Dans une vidéo publiée sur Instagram, Mme Gil a déclaré que c’était un « droit universel » de savoir « si Diego Maradona est mon père biologique ou non ».

https://www.instagram.com/tv/CITSktmHmoy/?utm_source=ig_embed

Après sa mort le 25 novembre, Maradona a été enterré dans un cimetière privé près de Buenos Aires. Le 30 novembre, un tribunal a décidé que son corps ne serait pas incinéré avant que toutes les analyses médico-légales nécessaires aient été effectuées.

La décision de mercredi relative à l’affaire de paternité a prolongé cette interdiction.

Selon l’agence de presse Reuters, l’avocat de Maradona leur a dit que des échantillons d’ADN du grand du football existent déjà. Une exhumation de son corps ne semble donc pas nécessaire.

Maradona a laissé derrière lui un héritage financier compliqué qui fait l’objet d’une lutte entre ses enfants reconnus et ceux qui passent actuellement devant les tribunaux pour obtenir leur reconnaissance.

Sa mort a causé un choc énorme non seulement dans son Argentine natale mais aussi dans le monde entier, des centaines de milliers de fans se rassemblant pour lui rendre hommage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page