A LA UNEACTUALITÉS

Le dialogue politique a ses limites (Par Ndiaga Sylla)

L’organisation d’élections primaires auraient pu règler le problème du choix du candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar. De plus, elle éviterait la fréquence des scissions au sein des partis d’opposition qui engendrent leur multiplication.

Pourquoi le Sénégal a ces problèmes aujourd’hui ?

Parce-que les partis politiques en Afrique francophone ne conduisent pas des élections primaires. En Afrique anglophone, ils le font pour éviter ce genre de situation ! Le vote par internet ne coûte pas cher.
De plus, dans certains pays, les élections primaires constituent une opportunité pour les partis politiques de collecter les cotisations…

L’article Le dialogue politique a ses limites (Par Ndiaga Sylla) est apparu en premier sur Sud Quotidien.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page