ECONOMIE

Le Groupe Maroc Telecom annonce une baisse de 3,3% de son résultat net consolidé en 2022.

Le résultat de la période sous revue s’est situé à 5 820 millions de dirhams (MMAD) contre 6 014 MMAD au 31 décembre 2021.
Le chiffre d’affaires est aussi en baisse de 0,5%, s’élevant à 35 731 MMAD contre 35 790 MMAD en 2021. Selon la direction de Maroc Telecom, la croissance des revenus des filiales Moov Africa ainsi que celle des activités de l’Internet Fixe au Maroc ont compensé en partie la baisse du Mobile au Maroc qui pâtit du contexte conjoncturel, concurrentiel et réglementaire.
 
Durant la période sous revue, le résultat opérationnel avant amortissements s’est situé à 18 492 MMAD contre 18 589 MMAD en 2021. Le taux de marge d’EBITDA ajusté se maintient au niveau de 51,8% quasiment stable sur l’année.
 
Quant au résultat opérationnel, il est passé de 11 586 MMAD en 2021 à 11 468 milliards MMAD un an plus tard, soit une légère baisse de1,4%.
 
Quid des investissements hors fréquences et licences ? A ce niveau, la direction de Maroc Telecom estime qu’ils ont connu un accroissement de 34,1%, atteignant 7 572 MMAD contre 5 615 MMAD en 2021.
 
Concernant le cash-flow a baissé de 7,1%, se situant à 11 294 MMAD contre 12 110 MMAD en 2021.
 
A fin décembre 2022, la dette nette consolidée du Groupe Maroc Telecom s’élève à 16 355 MMAD contre 14 397 MMAD à la même période en 2021. La direction de l’entreprise avance qu’elle représente 0,8 fois l’EBITDA annuel du Groupe.
 
En perspectives pour l’année 2023, le Groupe Maroc Telecom prévoit, à périmètre et change constants, une stabilité de son chiffre d’affaires, son EBITDA et des investissements d’environ 20% du chiffre d’affaires, hors fréquences et licences.
 

Oumar Nourou

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page