ECONOMIE

Le marché se retrouve dans la zone rouge ce 9 juin 2022

L’indice BRVM Composite a ainsi perdu 0,46% à 208,05 points contre 209,01 points précédemment. Pour sa part, l’indice BRVM 10 a perdu de 0,92% à 161,94 points contre 163,44 points la veille.
 
Cette baissé des indices a impacté négativement la capitalisation boursière du marché des actions, qui a enregistré une baisse de 28,877 milliards de FCFA à 6262,898 milliards de FCFA contre 6291,775 milliards de FCFA précédemment.
 
Celle du marché obligataire s’est établie à 7827,039 milliards de FCFA contre 7814,585 milliards de FCFA la veille, soit une hausse de 12,454 milliards de FCFA.  
 
 Quant à la valeur totale des transactions, elle est en baisse, s’établissant à 462,585 millions de FCFA contre 1,035 milliard de FCFA la veille.
 
 Le top 5 des plus fortes hausses de cours est occupé par les titres Filtisac Côte d’Ivoire (plus 7,47% à 1 295 FCFA), CFAO Côte d’Ivoire (plus 6,25% à 850 FCFA), Servair Abidjan Côte d’Ivoire (plus 5,35% à 1 675 FCFA), NEI CEDA Côte d’Ivoire (plus 5,00% à 630 FCFA) et BOA Niger (plus 4,50% à 6 500 FCFA).
 
Le Flop 5 des plus fortes baisses de cours est occupé respectivement par les titres ETI Togo (moins 6,25% à 15 FCFA), SETAO Côte d’Ivoire (moins 5,57% à 1 355 FCFA), Total Côte d’Ivoire (moins 5,54% à 2 215 FCFA), Nestlé Côte d’Ivoire (moins 2,85% à 7 000 FCFA) et Coris Bank International Burkina Faso (moins 2,78% à 9 425 FCFA).
Oumar Nourou
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page