ECONOMIE

Le montant global des émissions s’est établi à 345,5 milliards en octobre 2022

Selon l’institution, le montant global des émissions de titres de dette par les Etats membres de l’Union s’est établi, en termes bruts, à 345,5 milliards, dont 87,8 milliards de bons (25,4% du total) et 257,7 milliards d’obligations (74,6% du total), composées uniquement d’Obligations de relance (OdR). «Les émissions des Bons de soutien et de résilience (Bsr) se sont élevées à 38,5 milliards, soit 43,9% du total des bons du Trésor émis en octobre 2022. Le montant global des ressources mobilisées en octobre 2022 est en baisse de 135,1 milliards par rapport au mois précédent. Cette évolution s’explique par une diminution simultanée des émissions de bons (-84,4 milliards) et d’obligations (-50,7 milliards) », informe la BCEAO.

En glissement annuel, le volume des émissions affiche une progression de 25 milliards. Par rapport au programme d’émissions, les ressources levées en octobre 2022 se situent en dessous (-7,9%) du montant de 375 milliards prévus au cours du mois. Le taux de couverture4 global des émissions par les souscriptions s’est établi, en moyenne, à 187,9% en octobre 2022, contre 133,0% un mois plus tôt et 270,8% un an auparavant.

La Bceao souligne que les taux d’intérêt ont enregistré des évolutions contrastées d’un mois à l’autre. En effet, le taux d’intérêt moyen pondéré5 des bons s’est replié à 3,01% en octobre 2022 (-10 points de base). A l’inverse, le rendement moyen des émissions obligataires a progressé, passant de 5,73% en septembre à 5,87% en octobre 2022 (+14 points de base). Par rapport à la même période de l’année précédente, les conditions de taux ont affiché une orientation haussière.

Ainsi, le taux moyen pondéré sur les bons du Trésor et le rendement moyen pondéré des obligations sont respectivement ressortis en augmentation de 32 points et 80 points de base. Ces évolutions pourraient s’expliquer, entre autres, par la réaction du marché aux relèvements des taux directeurs de la BCEAO, les 16 juin et septembre 2022.

Adou Faye 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page