EDUCATION

Le numérique comme support d’apprentissage à Fatick : du matériel informatique d’une valeur de plus de 727 millions destiné à 212 écoles

Depuis avril 2019, World Vision met en œuvre un projet d’éducation numérique « ProFuturo », financé par la Fondation Telefonica et de la Fondation ‘’la Caixa’’, basées en Espagne. Ce projet a pour objectif de lutter contre la fracture numérique par le biais de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication appliquées à l’éducation dans les classes de l’élémentaire.

Pour la première phase du projet, 30 écoles de la région de Fatick sont équipées informatiques avec des ressources numériques pour une meilleure appropriation des enseignements et apprentissages. Après une première phase réussie, le bailleur est passé à l’échelle supérieure, impactant 212 nouvelles écoles et touchant ainsi les 3 départements (Fatick, Foundiougne et Gossas) et l’ensemble des 4 Inspections de l’Education et de la Formation (IEF) de la région à savoir Fatick, Foundiougne, Diofior et Gossas. 

Ces 212 écoles sont réparties comme suit : 59 écoles de Fatick,  63 de Diofior, de Foundiougne et 30 de Gossas. Ajoutées aux 30 premières écoles, ProFuturo compte, dans la seule région de Fatick 242 écoles qui impactent directement 74741 élèves, 2395 enseignants, 242 directeurs et 28 inspecteurs chefs de districts dans 36 Communes. La mise en œuvre d’un tel projet requiert l’acquisition de matériel technologique adéquat.

Dans le cadre de ce projet, celle-ci est envoyée par le bailleur depuis l’Espagne. Pour marquer l’intérêt des Communautés et des différentes parties prenantes à ce projet, une cérémonie de réception symbolique du nouveau matériel et de lancement de la seconde phase du projet  s’est tenue ce mercredi 10 novembre 2021 à 10 h00mn à l’école Ngor Ndame Ndiaye au quartier Ndiaye Ndiaye dans l’IEF de Fatick. Elle a regroupée les acteurs de l’éducation, les partenaires techniques et financiers, les élus locaux de même que les principaux bénéficiaires que sont les élèves.

Selon les équipes de World Vision « le  matériel reçu est composé de : de 231 valises contenant : 268 ordinateurs portables, 9442 tablettes, 231 projecteurs et divers autres accessoires tous au service de l’éducation pour un montant de 1109086,62£ soit plus de 727 millions de Fcfa ». 

« Avec ces outils numériques que nous disposons présentement nos braves enseignants peuvent nous accompagner davantage dans nos études » soutient Ndeye Ndiasse Dione aux nom des élèves des 242  écoles bénéficiaires dans la région de Fatick.

« Ce jour est très significatif pour nous membres de l’ONG World Vision Sénégal. Il s’agit donc d’aider les enfants des milieux vulnérables, à vivre leur rêve d’utiliser dans leurs parcours scolaire, le numérique comme support d’apprentissage et d’avoir les mêmes chances de réussite que leurs camarades d,Europe et des grandes capitales Africaines beaucoup plus outillés qu’eux. Quelle chance ! dira Madame Antoinette MABINSHUTI , directrice nationale de World Vision Senegal.

Poursuivant sur l’utilité de se familiariser avec l’informatique dés le bas âge, elle s’est réjouit « qu’aujourd’hui, ces enfants sont les pionniers, dans leurs villages, leurs quartiers d’une nouvelle approche éducative ,pédagogique et didactique révolutionnaire. Ils sont en phase avec leur génération. C’est la génération du clic » confie-t-elle .

Pour témoigner sur l’importance du numérique dans les enseignement apprentissages , l’inspecteur Mamadou NDIAYE  de l’IEF de Fatick précise « qu’un enfant qui utilise souvent un ordinateur est un enfant éveillé, performant en avance sur les autres, prompt à la recherche, vif d’esprit, sérieux et pas dispersé ni violent. Le numérique fait évoluer les performances ». Un argumentaire confirmé par Mamadou FALL le directeur de l’école Ngor Ndame NDIAYE  » Si le numérique permet de développer des méthodes d’apprentissages innovantes chez les élèves, c’est aussi un outil incontournable au service de la pédagogie des enseignants car rendant beaucoup plus explicite certaines leçons ».

Pour terminer la cérémonie , les orateurs et les donateurs ont vivement demandé aux enseignants et élèves de prendre soin du matériel . A noter que le projet  » Profuturo » a été victime de deux vols dans la région.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page