A LA UNEPOLITIQUE

Le parquet s’oppose à la mainlevée du contrôle judicaire de Sonko

Le parquet s’est encore opposé à la nouvelle demande des avocats de Ousmane Sonko qui réclamaient la mainlevée de son contrôle judiciaire. Mais le dernier mot revient au doyen des juges qui doit statuer, selon Libération.

8 mars 2021-8 mars 2022. Voilà maintenant exactement un an que Ousmane Sonko a été inculpé, sous le régime du contrôle judiciaire, pour viols et menaces de mort dans la procédure l’opposant à Adji Sarr. Et le moins que l’on puisse dire est que ce contrôle judiciaire va rester en vigueur si le doyen des
juges suit le parquet.

En effet, fin février, les avocats de Ousmane Sonko avaient introduit une nouvelle demande de mainlevée insistant entre autres sur le fait que leur client était désormais maire de Ziguinchor et qu’il lui était impossible de se soustraire à la justice compte tenu de ses nouvelles fonctions.

Dans son réquisitoire transmis au juge du premier cabinet, le ministère public s’est encore opposé à la demande au motif que le leader de Pastef n’était pas encore interrogé dans le fond. Le dernier mot re-
vient encore au magistrat instructeur qui n’avait pas encore statué jusqu’a hier lundi.

Pour rappel, le parquet avait adopté la même posture en novembre dernier avant que le
juge ne prenne une ordonnance de refus.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page