A LA UNEACTUALITÉS

Le président de la cour suprême tchadienne échappe à une tentative d’assassinat

Le gouvernement tchadien a annoncé, mercredi dans un communiqué, avoir déjoué une tentative d’assassinat ayant visé le président de la Cour suprême, Samir Adam Annour.

Le texte, signé par le porte-parole du gouvernement, Abdraman Koulamallah, affirme que l’acte «a été fomenté par le secrétaire chargé des finances du Parti socialiste sans frontières (PSF), ce qui a conduit à son arrestation».

Le gouvernement regrette que la situation ait «pris une tournure dramatique avec une attaque délibérée des complices de cet individu, menée par les éléments du PSF et à leur tête le président de ce mouvement, Yaya Dillo, contre les locaux de l’Agence nationale de sécurité de l‘Etat (ANSE), occasionnant plusieurs morts».

Le porte-parole du gouvernement rassure que «les forces de l’ordre ont immédiatement réagi avec efficacité pour déjouer cette attaque», permettant ainsi que la situation soit «désormais totalement sous contrôle».

Les autorités préviennent que «toute personne cherchant à perturber le processus démocratique en cours dans le pays sera poursuivie et traduite en justice selon les lois en vigueur».

Dans cette lancée, le président Mahamat Idriss Deby a enjoint les responsables de la sécurité nationale à «s’assumer pleinement et à procéder à l’arrestation immédiate des auteurs et des complices de cette attaque contre les institutions de l’état et les traduire immédiatement devant la justice».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page